Homosexualité et transsexualité dans les séries Marvel et DC

Antoine Oury - 23.07.2018

Manga/BD/comics - Comics - Batwoman série homosexuelle - Supergirl transgenre - série super héroines


Dans le flot ininterrompu des séries et films de super-héros portés par Marvel et DC, les poids lourds du secteur, la diversité des personnages et situations se fraie peu à peu un chemin. Deux séries centrées sur des super-héroïnes, Batwoman et Supergirl chez DC Comics, mettront en scène des personnages homosexuel et transgenre.



 


La diversité sexuelle a depuis longtemps fait son entrée au sein des comics : un mariage gay avait même été célébré, dès 2012, entre Northstar (Véga en VF) et Kyle Jinadu dans Astonishing X-Men #51, chez Marvel. Mais, dans les productions audiovisuelles, s'éloigner des habituelles situations amoureuses ou sexuelles était un pas que les gros producteurs n'avaient pas encore franchi.

 

Ce sera bientôt chose faite avec, côté DC, l'entrée en production d'une série centrée autour de Batwoman. Créée par Bob Kane et Sheldon Moldoff en 1956, cette Batwoman porte un costume très proche de celui de Batman, et avait été ajoutée aux comics pour démentir, tiens donc, les rumeurs d'homosexualité de Bruce Wayne. Un demi-siècle plus tard, en 2005, Grant Morrison en propose une nouvelle version, Kate Kane, homosexuelle.

 

La série qui lui est consacrée sera produite par la chaine américaine The CW, déjà à l'origine de The Flash ou Arrow.

 

Toujours chez DC, on annonce une nouvelle arrivante au sein de la série Supergirl, Nia Nal. Interprétée par Nicole Maines, Nia Nal devient Dreamer, sous son identité secrète, dotée de la capacité de voir l'avenir. Il s'agira sans doute de la nouvelle version du personnage créé par Edmond Hamilton et John Forte en 1964, et son rôle dans la série est encore méconnu.

 

Wonder Woman bisexuelle : l'évidence
qui panique l'Amérique

 

Toujours prompt à réagir aux innovations de leur principal concurrent, Marvel, déjà connu pour son léger retard en la matière dans le domaine des comics — ou en tout cas son attitude plus opportuniste sur ces sujets —, est attendu au tournant sur ses propres séries.
 

Lors de la présentation de la nouvelle saison de Supergirl à la San Diego Comic Con, Nicole Maines, elle-même transgenre, s'est félicitée du fait que les personnes transgenres puissent elle aussi s'identifier à un super-héros, désormais.

Il est possible de retrouver son intervention à partir de la 21e minute, ci-dessous.



via Comic Book, BBC


Commentaires

Bonjour tout le monde,

En toute modestie, j'ai envie d'apporter quelques réponses :



Les personnes transgenres préfèrent l'utilisation de ce terme, parce qu'il est moins connoté négativement, et est également plus large vis à vis de l'expression du genre. Je m'explique : "transsexuel" renvoie fortement à la sexualité de la personne, et avec toutes les questions qui tournent autour de opération/pas opération etc. "Transgenre" est plus ouvert, et surtout plus approprié parce qu'il parle d'identité. Et non d'orientation sexuelle. C'est vraiment deux choses à bien distinguer.



En résumé, le combat des trans est bien souvent une question d'identité, plus que de sexualité.





Sinon concernant ce que tu dis Ashe sur un certain quota, l'article n'en parle pas. Il cite à la rigueur le fait que Marvel en tant que concurrent se précipite de copier son rival, comme ils l'ont toujours faits l'un l'autre concernant la majeure partie de leurs personnages. Pour moi c'est en rien lié avec un "quota".



Le fait que ce soit l'ère du temps que des personnes transgenres et issues de minorités percent au travers du comics, c'est parce que c'est justement le moment. Que ça a un écho chez des gens, des lecteurs, des lectrices. Et que des artistes ont envie d'écrire là-dessus. (et aussi des raisons commerciales, certes, de profiter que le public s'élargisse, mais dans ce cas là, on ne peut que s'en réjouir. Ça veut dire que l'acceptation est de plus en plus grande.)



Bisous bisous!
Supergirl n’est pas une série Marvel mais DC😉
C'est bien ce qui est écrit Julie ! "Toujours chez DC, on annonce une nouvelle arrivante au sein de la série Supergirl, Nia Nal."
On dit pas transexuel mais transgenre, transexuel est un terme medicalisant, violent et transphobe
le therme transexuel est inapproprié ? En quoi ? Le therme transgenre est assez récent, alors le précédent est utilisé depuis des décennies, je n' ai jamais entendu dire que c était pas correct ? Soit ! je me renseigne alors !

Mais je trouve que l on en fait trop sur le souhait qu il y est un cota de gay ou trans. C est un phénomène de mode médiatique au lieu que ce soit justifier ou naturellement amené par les productions télé et ciné. C est mal saint la tournure que ça prend si on joue pas le jeu, on est une prod puritaine ou homophobe, alors on met notre perso pour avoir bonne conscience. Je ne crois pas que ça joue en la faveur des minorités, il en est de même pour les femmes ou une couleur de peau, c est stupide.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.