IRS Le chemin de Gloria : Larry Max joue avec le feu

Clément Solym - 11.07.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - irs - chemin - gloria


Gloria… Appelez-la Kate. Ancienne actrice, déchue aujourd’hui, dépouillée et réduite à n’être que cette voix, répondant au téléphone, quand Larry, inspecteur du fisc se sent trop seul. Mais Katie, c’est cette actrice, si belle qui travaillait pour son père. Dans les studios de cinéma. Une actrice, dont Larry était amoureux ? Peut-être… Mais la droiture de l’enfant fait aujourd’hui place aux responsabilités de l’adulte. Qui enfreint de plus en plus les procédures et les règles pour la retrouver.

Retrouvée dans un bar, il la ramène chez lui, mais les retrouvailles sont de courte durée : elle est aussitôt kidnappée. Apparemment quelqu’un souhaite avoir Gloria pour lui tout seul. Un homme entouré de méduses dans un aquarium géant.

Étrangement, c’est aussi le moment où deux inspecteurs du FBI apprennent à Larry que ses parents, décédés dans un accident d’avion auraient pu être les victimes d’un attentat. Leur jet avait été victime d’un court-circuit, qui ne devrait rien à la panne technique. Plutôt au sabotage. Orphelin, adolescent, adulte. Les responsabilités pèsent, écrasent. Les questions plus encore.

Il faut prendre des risques. Au-delà du raisonnable…

Et cette série se dote d’un nouveau tome tout à fait raisonnable, pour le coup. Les aventures de Larry s’écartent tout juste des déviances financières de grands groupes (soyez rassurés, on trouve encore des millions de dollars qui n’ont rien à faire là où ils sont…) pour donner un côté plus humain au personnage. Voilà déjà deux épisodes que son caractère est creusé, lui donnant une profondeur plus attirante encore que celle du super flic redresseur de feuilles d’impositions.

Quant au rôle de Gloria, poupée ou fragile fantôme, on n’en apprendra encore pas beaucoup plus. Autant dire simplement que les erreurs commises par Larry pour la sauver dépassent l’entendement et l’ordinaire prudence de notre agent du fisc. Le ténébreux solitaire dévoile dans un rythme prenant une grande humanité : l’argent perdu par l’administration à cause de sociétés crapuleuses attendra.

Pour le moment, notre chevalier blanc a une femme à sauver.

Une seule chose : cet épisode noue l’intrigue une fois de plus autour de Gloria, mais il amorce aussi le 12e tome. Pourvu que la série sache s’arrêter à temps… Certains tomes XIII n’auraient jamais dû connaître de suite…

IRS Le chemin de Gloria, publié chez Le Lombard, par Vrancken et Desberg, 10,40 €