Rentrée littéraire : La fashion week des libraires


En Sarthe, c'est l'ébullition. Le département a prévu de rendre un vaste et protéiforme hommage au célèbre auteur de bande dessinée Jacques Tardi. Une exposition, « Le Dernier Assaut », abordant la Première Guerre mondiale dans l'œuvre du dessinateur, sera ainsi inaugurée le dimanche 22 octobre, à l'abbaye Royale de l'Épau, en présence de l'artiste. 

 



L'exposition se déroulera du 22 octobre au 11 mars. Elle sera inaugurée le premier jour, à 16h30, en présence de l'auteur, à la suite de la rencontre « BD à l’Épau » organisée sur le site le même jour à 14h30, avec d'autres auteurs de bande dessinée. 

« Le Dernier Assaut » prend place à l'Abbaye Royale de l'Eupau, près du Mans, classée Monument Historique depuis 1961. Les oeuvres ont été mises à disposition gracieusement par Jacques Tardi et elles sont présentées avec la collaboration de Pierre Marie Jamet, expert en bande dessinée.
 

Comment Jacques Tardi dessine sa Putain de guerre


L'exposition prévoit une immersion dans l'oeuvre de Jacques Tardi. Ce dernier est né le 30 août 1946 à Valance. Il passe son enfance dans l'Allemagne de l'après-guerre, avec son père, militaire. Il étudie à l'école des Beaux-Arts de Lyon, puis aux Arts décoratifs de Paris. Il publie sa première bande dessinée La Marque verte (1958-1959). Il travaille aussi sur des séries comme les Aventures extraordinaires d’Adèle BlancSec (jusqu'en 2007) ou encore Brouillard au pont de Tolbiac.

Il illustre aussi des ouvrages de d'autres auteurs, et notamment grand admirateur de Céline, Voyage au bout de la nuit, Mort à Crédit ou encore Casse-pipe. La Première Guerre mondiale est omniprésente dans l'oeuvre de Tardi : il suffit de lire C'était la guerre des tranchées (1993) et Putain de guerre (2008). En 2012 et 2014, il publie Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II-B, à partir des souvenirs de la captivité de son père durant la Seconde Guerre mondiale et travaille actuellement sur la suite de cette série.
 

Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec, d'après les BD de Jacques Tardi


La scénographie de l'exposition n'est pas chronologique. Elle s'attache au point de vue de Jacques Tardi dans son oeuvre dessinée. Aussi, les thématiques abordées sont : la vie à l'arrière du conflit, le(s) pacifisme(s), ainsi que l'approche internationale : de la guerre des nations à la communauté de soldats.  

D'autres actions sont organisées, en parallèle de l'exposition : des visites guides, des ateliers famille, ou encore nommés jeux anciens, langage codé, la BD dans tous ses états. Il est possible de faire des visites nocturnes ou théâtralisées de l'exposition. Ainsi, le spectateur pourra admirer de sa manière préférée le premier assaut du Mans par Jacques Tardi. 

 

Pour découvrir le programme :