James Patterson passe au comics pour toucher un plus grand public

Clément Solym - 16.02.2010

Manga/BD/comics - Comics - James - Patterson - comics


« James Patterson, aux États-Unis, c'est une industrie, avec plusieurs publications chaque année. Une marque de fabrique à lui tout seul », nous explique son éditeur L'Archipel. Et cet auteur prolixe multiplie les invasions du secteur de l'édition avec une nouvelle expérience : celle de l'adaptation de son roman The Murder of King Tut (que L'Archipel publiera à l'automne) en comics. Pour le moment, nous ignorons si ce titre traversera également l'Atlantique, dans sa version BD.

Car selon Patterson, « le comics permettra d'atteindre un public beaucoup plus large que [les romans] ne le font actuellement. Avec tout le travail de qualité et le talent qui est juste là, cette industrie pourrait être tellement plus grande », précise James.

Dirigée par Dara Naraghi, la nouvelle série sous-titrée Shadowland, paraîtra en quatre volumes à partir du mois de juin. Elle raconte tout à la fois la mort du pharaon Toutankhamon dans un parallèle avec celle de l'égyptologue Howard Carter.

« J'aime raconter des histoires. Je veux qu'elles touchent autant de personnes que possible », affirme Patterson. Les tomes seront publiés par IDW. « Cela va être une série très intéressante », assure Patterson.

Le titre Witch & Wizard subira également le même sort.