Je, François Villon : les gagnants du concours

Clément Solym - 22.11.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - concours - gagner - Jean Teulé


Après quelques assassinats entrecoupés de poèmes, pour rendre hommage à François, comme il se devait, la rédaction a finalement délibéré. Le concours Je, François Villon, de Luigi Critone, d'après le roman de Jean Teulé (Delcourt) qui proposait de gagner 5 exemplaires du titre a finalement trouvé ses 5 lauréats.


Et si l'on avait su que ça vous plaisait tant, François Villon, on vous en aurait fait gagner bien plus.

 

Au dernier recensement - on ne compte pas ceux qui ont envoyé leurs réponses après la date limite de participation - vous avez été 238 à participer. Et, malheur à nous, près de 200 à avoir les bonnes réponses. La question subsidiaire aura donc été déterminante.

 

Les bonnes réponses étaient donc les suivantes :

 

 

Brassens était amateur de Villon et partageait son goût des femmes. Mais dans la Ballade des dames du temps Jadis, poème de Villon, chanté par Georges, combien de femmes sont évoquées ?

  • 7
  • 9
  • 11 => 11, évidemment, et même 12 en comptant la Vierge Marie, mais laissons-la donc tranquille
  • 13

 

Le jeune Rimbaud avait lui-même copié le maître Villon, mais quel est le poème du petit Artur qui rend hommage à François ?

  • Le dormeur du val
  • Voyelles
  • Le bal des pendus => Eh oui, le bal, qui n'est pas sans rappeler la Ballade des pendus
  • Oraison du soir

 

Voleur de grands chemins, Villon redoutait la potence, mais dans quel poème l'exprime-t-il le plus ? (donner le premier vers)

  • L'Epitaphe => mais oui, c'est l'autre nom de la Ballade des pendus...
  • Ballade pour Prier Notre Dame
  • Belle leçon aux enfants perdus
  • Problème ou Ballade de la Fortune

 

Quel est le premier crime commis par François Villon ?

  • Brûler une église
  • Piller une banque
  • Ecrire un poème
  • Assassiner un prêtre => pas de polémique, s'il vous plait...

 

Et la question subsidaire, qui nous permettra de départager les gagnants

Où sont les neiges d'antan ?

Hein, vous le savez, vous ?

 

Eh bien, le savent donc

 

Régine B. qui nous en fait une belle réponse, très contemporaine

                  Pour vrai, ne sçais  ou elles sont parties
                        Les Belles Dames de jadis,
                  Ce demandez a la Vierge Marie
                  Comme Villon en son poëme fist :
                  ... Nul doute qu'elle luy respondit !
                                   ............
                        Quoi ? Moy, refyler le bébé ?
                        Parlons plutost Ecologie
                        Et sur les neiges recyclées
                        Mieulx questionnez Eva Joly ...

 

Christian J. non moins efficace

Comme je suis d'origine Normande , je vais répondre "p'tet ben ouais" ....
 
Les neiges d'antan ont fondues , ce sont celles de l'an passé...
 
Si belles ces neiges sont tombées
Sans bruit elles ont virevoltées
Sur le sol ce sont couchées
Sur nos villes et nos campagnes tant adorées
 
Neiges d'antan tu a disparue
Très vite tu a fondue
Neige d'antan tu reviendras
Trés vite , tout , tu recouvrira.

 

Marine S. plus pédagogue

Les neiges d'antan sont dans le souvenir de Villon lorsque, petit garçon, sa mère et lui partaient à la découverte des statues de glaces qui apparaissaient dans Paris pendant l'hiver.
Pour résumer, le petit François devenu grand fait l'amalgame entre sa mère, les statues de glace et les Dames du temps de jadis, les neiges d'antan représentant un souvenir heureux et inaccessible partagé avec sa maman.

 

Vanessa G., toute en acrostiche

Ni Villon ni Brassens ne savent où elles sont
Et leur complainte chante la fin de la froide saison
Il suffirait pourtant d'ouvrir ses yeux au printemps
Gratter sous la couche des vestiges du temps
Eclairer le sol parcheminé des souvenirs bienheureux
Sous les fards trompeurs demeure un manteau duveteux

Des neiges d'antan rien n'a disparu
Amusez-vous, gentes dames, car rien n'est perdu
Nulle flétrissure ne ternira votre fraîcheur
Tant qu'un sourire de votre visage sera la lueur
Au jour le jour cueillez la vie comme telle
Neiges d'antan à jamais soyez éternelles

 

Catherine P. qui aura ému aux larmes

Je pense que les neiges d'antan se trouvent sous les pommiers de nos vergers (c'est effectivement très bon les pommes ô noble rédacteur), voire sous les poiriers, c'est bon aussi les poires...mais elles sont aussi cachées sous les châtaigniers, l'hiver approche et de bonnes châtaignes chaudes, miam!

 

Et Evelyne J. qui n'a pas manqué d'humour non plus

Les neiges d'antan, ce sont les neiges de l'an dernier, et heureusement elles ont fondu ! Ici, en Haute-Saône, on en a encore beaucoup l'hiver et ce n'est pas rare qu'on soit coincé à la maison en attendant le chasse-neige... une BD, ça aidera à patienter !

 

Merci à tous de votre participation, et soyez assurés que les lots parviendront au plus tôt...