Keith Haring, symbole de l'underground new-yorkaise

Clément Solym - 04.05.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Keith Haring - doodle - hommage


Dans la veine des petits habillages qui décorent la page d'accueil du moteur de recherche, un nouveau doodle vient d'apparaître, mettant à l'honneur Keith Haring. Dessinateur avant tout, l'artiste et militant américain est né le 4 ai 1958 et décédé le 16 février 1990.

 

Et c'est avec ces bonshommes typiques de son style que Keith est présenté, reproduisant le nom du moteur Google. Depuis des études en Arts visuels, jusqu'à la colonisation de l'East Village et la découverte de la culture underground de New York, il fit fureur avec le Bébé rayonnant, qui deviendra son symbole.

 

 

 

Il fut notamment l'un des disciples d'Andy Warhol, et se revendiquait d'une filiation impliquant tout aussi bien Madonna que le romancier William Burroughs. À partir de 1988, et la découverte de sa maladie - il est infecté par le virus du Sida - son art sera mis au service de la lutte contre la maladie. 

 

Retrouver tous les livres

de Keith Haring, avec Decitre

La Keith Haring Foundation sera créée à cette fin, pour porter secours aux enfants et aider les associations de lutte contre le sida.

 

Auteur d'une douzaine de livres, il écrivait : « Ma contribution au monde est ma capacité de dessiner. Je veux dessiner autant que je peux, pour autant de gens que je peux, et aussi longtemps que je peux. »

 

« Au début des années 1980, Keith Haring rêvait d'un art populaire et accessible à tous. Ses drôles de personnages aux formes simples ont alors commencé à envahir les couloirs du métro new-yorkais. L'art descendait dans la rue, et chacun pouvait se l'approprier.


Plus tard, on retrouva l'œuvre de Keith Haring, en galerie, bien sûr, mais aussi sur des cartes postales, des badges, des tee-shirts... Une œuvre ludique et colorée, pleine d'énergie, d'ironie, d'inventivité et de joie », écrivait Nicolas Martin, dans son ouvrage Keith Haring, et l'art descend dans la rue !, paru en 2005.