L'Affaire des affaires : Manipulation

Clément Solym - 09.06.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - Laurent - astier - affaire


Depuis déjà trois ans Laurent Astier et Denis Robert travaillent à la conversion en bande dessinée de l’entremêlement d’intrigues qui s’enracine autour de l’affaire Clearstream. Après deux tomes sortis aux éditions Dargaud, « L’argent invisible » et « L’enquête », c’est « Manipulation » qui vient couronner cette mise au clair d’un épisode politico-financier peu compréhensible du pékin moyen.


L’auteur Laurent Astier, toujours assisté de sa palette graphique, enchaîne les projets et, à peine boucle-t-il cette retentissante affaire en 650 pages, qu’il est déjà attelé à d’autres travaux. C’est ainsi qu’avec son frère, il travaille à une nouvelle série dont le premier tome vient de sortir aux Editions Glénat, Hollywood 1910. On y retrouve les débuts du cinéma américain parlant. Mais, ce n’est pas tout. En parallèle, Laurent Astier démarre aussi une série en solitaire : Cellule Poison qui tourne autour de la question de la prostitution en Europe.

Mais, grâce à L’Affaire des affaires, Prix de la BD d'actualité et reportage de France Info, l’auteur de bande dessinée a acquis, auprès des médias, une nouvelle stature, celle d’un artiste engagé. Pourtant, ce n’est pas vraiment la posture qu’il revendique, se voyant davantage comme décryptant les faits à l’appui de son art.

Le dernier tome de L’Affaire des affaires vient éclairer le lecteur sur la lutte menée, en sous-main, entre les partisans de Nicolas Sarkozy et ceux qui soutiennent Villepin. Laurent Astier se pense en historien du temps présent avant tout, bien avant la question de l’engagement.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.