L'album Bamboula est annulé : trop d'humanité et de fraternité

Nicolas Gary - 12.01.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - bamboula réédition album - bande dessinée racisme - publication bamboula BD


Voici une semaine, ActuaLitté s’étonnait de la réédition d’un ouvrage de Mat par les éditions Varly, Les aventures de Bamboula. L’information a manifestement ému bien des rédactions qui ont rebondi sur notre article. Et sur les réseaux, l’affaire a pris une tournure assez prévisible, entre indignation et condamnation. Mais la réédition n'aura finalement pas lieu.

 

 


Parmi les réactions les plus immédiates, celle de Claudy Siar qui reprenant les photos de l’album que nous avions publiées, s’étranglait : « Si cette maison d’édition ose aller au bout de son projet, je débarque dans leurs locaux au nom de la liberté d’expression !! »

 

 

 

Le fondateur de TropiquesFM n’a cependant pas été le seul à réagir. Mais sur Facebook, il ajoutait : « Les aventures de Bamboula ridiculisent le noir. Cette série empile les préjugés et porte atteinte à la dignité humaine... Les noirs ne sont pas des Bamboulas ! Peignez votre personnage en blanc et il n’y aura plus de problème ! Mais si cette BD est commercialisée avec un enfant noir... La liberté d’expression ne leur sera d’aucun recours devant ma colère et les tribunaux. »


La création du personnage en 1951, selon l'éditeur, était un moyen pour l'auteur « de mettre en avant la bêtise humaine de la société moderne. Bamboula rencontre toutes sortes de personnages, des adultes, des Blancs, qui vont être voleurs, fainéants, menteurs... » L'argument n'avait pas vraiment convaincu.
 

Réédition des Aventures de Bamboula :
une nécessité, vraiment ?

 

Comme pour les pamphlets de Céline, dont la maison Gallimard a choisi de suspendre temporairement la publication, l’éditeur a fini par trouver la pression trop forte, et dans un message adressé à France info, annonce qu’il renonce à cette parution.

 

« Nous ne communiquerons plus sur le sujet. Nous comprenons que nous ayons touché involontairement des personnes dans leurs sensibilités. Notre démarche est uniquement et toujours basée sur l’humanité et la fraternité. Nous rappelons que ce n’était pas une création, mais le projet d’une réédition d’un album qui est déjà disponible sur internet dans les sites de ventes d’occasions, et aussi depuis plusieurs années sur le site de la cité de la BD d’Angoulême... », assure Georges Fernandes dans un communiqué.

 

Et d’ajouter : « Il est peut-être plus facile de s’en prendre à un petit éditeur spécialisé dans le patrimoine. Nous ne produirons pas l’album. Nous présentons nos sincères et réelles excuses à ceux qui les acceptent. »

 

Il est des patrimoines qui, décidément, ne cessent d’interroger.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.