L'artiste qui prévient de ne jamais bosser pour Batman

- 30.05.2013

Manga/BD/comics - Comics - DC Comics - scénariste - collaboration


Les éloges des uns font les blâmes des autres. Brandon Graham, dessinateur et  scénariste de comics à la patte manga est revenu sur son expérience auprès de l'éditeur Vertigo Comics, branche spécialisée dans le fantastique du groupe DC. S'il évoque « une expérience intéressante » de réaliser un épisode spécial Halloween 2010 de Madame Xanadu, l'artiste mâche moins ses mots sur la cadence de travail et le manque de retour sur son travail. 

 


 

Une époque qui lui fait dire maintenant «  de ne jamais, de chez jamais, travailler pour DC Comics »Un éditeur prestigieux, mais « maladroit » au point d'oublier les fondamentaux d'une bonne collaboration. Il explique : « On ne m'a jamais dit que les enfants que je dessinais étaient sensés ressembler à des petits Akira âgés d'un an [personnage du manga d'Otomo]. J'ai dessiné simplement des enfants ».  

 

« Il m'a été demandé de réaliser des maquettes – je pense que c'était 16 pages de maquette pour un scénario de 8 pages ou quelque chose de ce type. De profondes retouches du storyboard qui passent mal quand pour lui, elles affaiblissent la narration. « Après cela, j'ai coloré une histoire de Ulises Farinas pour Vertigo. »

 

L'occasion d'envoyer encore un tir de barrage. « J'ai toujours été halluciné de voir combien ils payaient et la capacité de Vertigo à embaucher de bons articles et encore sortir des livres que je n'achèterais même pas gratuitement. »

 

Revenant un peu en arrière sur ses déclarations, Graham a nuancé ses saillies en expliquant ne pas haïr DC ou Vertigo. « Je considère que la plupart des trucs qu'ils font ne sont pas mon genre ».

 

 

Aperçu de l'Halloween de Madame Xanadu