Ventes en hausse sur le marché nord-américain du manga en 2014

Julien Helmlinger - 12.03.2015

Manga/BD/comics - Univers Manga - Manga - Amérique du Nord - Marché du livre


Selon les dernières estimations publiées par ICv2, en 2014 les ventes au détail sur le marché du manga nord-américain seraient en hausse pour la seconde année consécutive. Depuis 2002, le magazine spécialisé avait relevé une montée et une descente successives, avec un pic en 2007. Si le déclin fut rapide, les chiffres auraient commencé à remonter : de 8 % en 2013, pour atteindre 70 millions $, et la tendance semble se poursuivre.

 

 

L'Attaque des Titans 

 

 

En 2007, lorsque le pic des ventes fut enregistré, le marché du manga, aux États-Unis et au Canada, pesait pour plus de 200 millions de dollars selon le magazine spécialisé. Les chiffres ont baissé jusqu'en 2013, où la croissance retrouvée a permis de les remonter à hauteur de 70 millions $.

 

Certes, ce poids est bien moindre que 6 ans auparavant, mais non moins de deux tiers des ventes s'étaient effondrés sur la période. De 200 millions $ en 2007, il ne restait plus que 65 millions $ en 2012. Pour 2014, l'analyse de ICv2 n'est pas encore terminée. Mais le magazine affirme que les premiers indicateurs sont positifs chez les détaillants de livres au sens large comme chez les spécialistes de la BD.

 

Chez VIZ Media, notamment, acteur de premier plan qui a augmenté ses ventes de 17,7 % tous canaux confondus, a été constatée une croissance particulièrement forte sur le marché direct, selon le directeur ventes et marketing, Kevin Hamric. Les ventes de la maison en catégorie shojo étaient aussi fortes dans les magasins spécialisés en BD, avec une hausse annuelle allant parfois jusqu'à plus de 20 %.

 

Les ventes de mangas, en 2014, auraient globalement été dopées par l'impact d'un succès commercial, Attack on Titan, ou L'Attaque des Titans en VF. Le shōnen signé Hajime Isayama est publié au Japon par Kōdansha depuis septembre 2009, tandis qu'en France il paraît chez Pika Editions depuis 2013. À partir de ce mois-ci, les versions françaises sont publiées au format EPUB simultanément avec le Japon.

 

Les analystes de ICv2 rappellent qu'à l'été 2014, ils avaient relevé que sur la période 90 % des mangas étaient vendus par le biais du canal du livre plutôt que par celui des spécialistes de la BD. Désormais la hausse des ventes semble se répercuter sur les deux canaux.