L'auteur de manga Kazuo Koike est mort à l'âge de 82 ans

Antoine Oury - 19.04.2019

Manga/BD/comics - Univers Manga - Kazuo Koike mort - Kazuo Koike manga - Lady Snowblood manga


Un autre géant du manga s'est éteint en la personne de Kazuo Koike, scénariste, décédé ce 17 avril à l'âge de 82 ans des suites d'une pneumonie. Au cours de sa carrière, le mangaka japonais a notamment collaboré avec Kazuo Kamimura, Gō Nagai ou encore Hideki Mori. 

Extrait de Lady Snowblood, de Kazuo Koike et Kazuo Kamimura, publié en France par Kana


Quelques jours après la disparition de Kazuhiko Katō, plus connu sous son nom de plume Monkey Punch, c'est un autre maitre du manga qui disparait : Kazuo Koike, Xiaochi Yifu de son vrai nom, né en 1936 dans la préfecture d'Akita, est mort le 17 avril dernier, quelques heures après avoir fait publier un message sur son compte Twitter pour saluer la mémoire de son confrère. 
 

« Je te souhaite bonne chance », écrivait Koike à l'attention de Monkey Punch, le 17 avril dernier


Diplômé de l'université de droit, Kazuo Koike choisit rapidement une carrière d'artiste, après plusieurs tentatives infructueuses pour se faire une place dans le monde judiciaire. Il fait son entrée dans le monde du manga après avoir répondu à un appel à candidatures publié dans le magazine Shōnen, en 1968.

Deux ans plus tard, il crée avec d'autres mangakas son propre studio, le Studio ship, d'où sortiront quelques-uns des mangas les plus célébrés des années 1970, comme Lone Wolf and Cub, avec Gōseki Kojima et Lady Snowblood, avec Kazuo Kamimura. Ce dernier a bénéficié d'un regain de popularité après les films Kill Bill de Tarantino, dont le scénario et l'esthétique lui empruntent beaucoup. Lone Wolf and Cub, pour sa part, a été adapté en plusieurs films au Japon.

<

>

 

Parmi les autres œuvres notables de Koike, citons notamment Crying Freeman, publié à la fin des années 1980, et, plus récemment, Kajô, la corde fleurie. En France, les mangas de Kazuo Koike ont été publiés par Kana, Panini Comics ou encore Delcourt.

via Kotaku, Gigazine



Commentaires
R.I.P. Kazuo Koike



(j'espere que "l’épidémie" s’arrêtera là), j'ai adoré Lone Wolf and Cub et Samurai Executioner (l’exécution du tatoué sur la nuque un souvenir marquant un chouia traumatisant), je connais Lady Snowblood et Crying Freeman via les films = un énorme talent est parti.
"Kazuo Koike, Xiaochi Yifu de son vrai nom" ? Je me demande bien où vous avez trouvé ça... Xiaochi Yifu est un nom chinois, alors que Kazuo Koike est un Japonais né au Japon.

Si j'en crois la version japonaise de Wikipédia, son nom de naissance est Yuzuru Tawaraya. Il a plus tard changé son prénom pour devenir Seishû Tawaraya.

Cordialement,
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.