L'enfer vert pour les candidats : Sarkolanta

Clément Solym - 09.03.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Sarkolanta - politique - satire


L'histoire commence comme un mauvais épisode d'une populaire série américaine, et ne cachera pas qu'elle s'en inspire pleinement. L'heure télévisuelle est à une réalité cathodique, cathodiquisée, dans le monde du divertissement. Mais la réalité politique a dépassé la fiction téléréalituelle. 

 

Et après avoir passé leur temps à nous faire avaler des couleuvres, les grands représentants des divers partis politiques se voient aujourd'hui naufragés, contraints de bouffer des vers, sur une île abandonnée.

 

Sarkolanta, c'est une petite satire BD qui ne mange pas de pain : Sarkozy, Hollande, Royal, Le Pen, père et fille, Fillon, Bayrou, Joli et bien d'autres, étaient dans un avion. L'avion s'écrase, mais comme un malheur ne vient jamais seul, tous survivent. D'ailleurs, même Carla et Giulia sont présentes. Il fallait bien des guest stars.

 

Et désormais, les voici en train de jouer à Robinson Crusoé, renouant avec une vie hostile. Loin des conforts dont ils ont l'habitude, ils vont retrouver les dures réalités de la vie. 

 

Enfin, en découvrir d'autres.

 

 

 

Léger et facile, le titre est assez drôle et bien dans la veine de tout ce que l'on peut retrouver aujourd'hui autour de la politique, en matière de satire. Tirant une parenté claire de l'émission de téléréalité, avec un croisement Lost, l'île mystérieuse en moins, la BD fait vivre l'enfer vert aux politiques.

 

Seule déception : en fermant le livre, c'est encore eux tous que l'on retrouve sur toutes les ondes et antennes. 

 

 

Publié chez Jungle Casterman, Sarkolanta, pour 10,45 €