L'Été Diabolik : Smolderen et Clérisse prix BD Fnac 2017

Florent D. - 18.01.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - L'Été Diabolik - Smolderen Clarisse Dargaud - Prix BD Fnac 2017


Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse ont été récompensés hier par le prix BD Fnac 2017, pour leur album publié aux éditions Dargaud. Remis par Benajmin Renner, lauréat 2016 et Alexandre Bompard, PDG de Fnac-Darty, le prix célébrait cette année sa 5e édition.

 

Prix BD Fnac 2017

Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse au centre

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

La bande dessinée lauréate du prix BD Fnac a été choisie parmi une sélection de 10 albums coups de cœur des libraires Fnac, parus entre janvier et décembre 2016. Pendant deux semaines, le public était invité à voter pour leur BD préférée.

 

L’été 1967 est surnommé « l’été de l’amour ». Pour le jeune Antoine, quinze ans, c’est surtout l’été de tous les bouleversements. C’est à la suite d’un banal match de tennis que tout a basculé, de manière insidieuse, mais irréversible, en l’espace de deux journées. S’il s’était contenté de vivre sa première expérience sexuelle et son premier trip, provoqué par une prise d’acide, il s’en souviendrait sans doute avec nostalgie.

 

Mais des coups de téléphone nocturnes, la présence d’une étrange Jaguar noire et une tentative d’assassinat sur son père, juste avant que celui-ci ne disparaisse définitivement, le plongent dans un abîme de perplexité. Il lui faudra attendre vingt ans pour connaître la clé du mystère...

 

Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse nous avaient enchantés avec Souvenirs de l’empire de l’Atome, un petit bijou graphique qui se situait dans les années 1950. Avec L’Été diabolik, changement de décennie et de style. Les 50’s laissent la place aux 60’s, comme en témoignent les références au Summer of Love, à un héros de fumetti nommé « Diabolik » et à un magazine de BD qui s’amusait à réfléchir – Pilote, pour ne pas le nommer.

 

Chronique : L’été Diabolik : le fantôme du passé aux couleurs pop 

 

Naviguant avec bonheur entre le polar, le récit d’espionnage et le roman d’initiation, Smolderen bâtit une intrigue captivante qui se déroule en deux temps. Elle prend la forme d’un vrai-faux roman écrit par Antoine, protagoniste de ce récit où les faux-semblants mènent la danse pour mieux désorienter le lecteur – avant que ne finisse par éclater une vérité inattendue dont nous ne dirons rien... Le graphisme de Clérisse est toujours aussi jubilatoire : ses références picturales, sa palette de couleurs et son jeu avec les formes témoignent d’une imagination graphique hors pair qui sert à merveille le récit.

 

 

Le dessinateur Alexandre Clérisse rencontrera également son public lors de séances de dédicaces organisées en magasin, à Paris et en province :

 

• Fnac Poitiers – samedi 11 février à 15 heures

• Fnac Bordeaux – mercredi 15 février à 15 heures

• Fnac La Défense – mercredi 22 février à 12 h 30 heures

• Fnac Forum des Halles – mercredi 22 février à 16 heures

 

 

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

 


Pour approfondir

Editeur : Dargaud
Genre :
Total pages : 160
Traducteur :
ISBN : 9782205073454

L'Été Diabolik

de Thierry Smolderen - Alexandre Clarisse

Un agent secret sorti de nulle part, un accident dramatique, une fille troublante et la disparition de son père, le tout en deux jours... Pour Antoine, 15 ans, l'été 1967 sera celui de toutes les découvertes. Après Souvenirs de l'empire de l'Atome, les auteurs proposent un nouveau cocktail détonant et jouissif : un scénario particulièrement haletant, entre espionnage et littérature, passé au mixeur graphique de Clérisse qui, cette fois, mélange les références des fumetti à David Hockney. Espionnage, policier, années 1960, relations père-fils... Un cocktail détonnant !

J'achète ce livre grand format à 21 €

J'achète ce livre numérique à 5.99 €