medias

L'Homme sans talent : Atrabile réédite le chef d'oeuvre de Yoshiharu Tsuge

Nicolas Gary - 20.11.2018

Manga/BD/comics - Univers Manga - L'Homme sans talent - manga Yoshiharu Tsuge - Atrabile éditions Suisse


En 1991, Yoshiharu Tsuge réunit les histoires parues dans la revue japonaise Comic Baku. Sorties entre 1985 et 1986, elles seront compilées dans un recueil baptisé L’Homme sans talent. L’histoire d’un Japonais, sans réel but ni intentions, vivant d’expédients – et qui s’est détourné de sa vocation de mangaka...

 



 

La maison suisse Atrabile vient de rééditer cet ouvrage, qui était indisponible depuis plusieurs années, à partir de la traduction proposée par Frédéric Boilet – l’ouvrage avait été commercialisé en 2004 par les éditions Ego comme X. Elles ont fermé leurs portes en avril 2017.

 

« L’Homme Sans Talent » publié au Japon en 1985, est le récit du parcours désabusé et ironique d’un auteur de manga que le manque de succès et le refus des travaux de commande contraint à cesser de dessiner et exercer divers petits métiers pour tenter de faire vivre sa famille. Il sera donc vendeur de « pierres paysages », il songera à tenir une passerelle à péage, sera attiré par la profession d’oiseleur ou de brocanteur de fausses antiquités qu’il ne réussira pas à vendre plus que le reste. 

Ainsi, loin d’être sombre, ce livre tendrement désabusé et faisant l’éloge des excentriques est également teinté d’un humour atypique. C’est aussi un voyage envoûtant dans une société japonaise en pleine mutation où la tradition se retrouve brutalement confrontée à une modernité importée d’occident.

 

Il fallait alors se retrousser les manches pour revenir à cette édition, et Atrabile s’est attelé à la tâche avec ferveur : Frédéric Boilet a travaillé avec Kaoru Sekizumi pour la traduction, mais s’est également chargé de l’adaptation graphique. Une préface signée par Stéphane Beaujean et Léopold Dahan complète cette réédition. Et la maison n’hésite pas à parler de « chef d’œuvre », tant le livre mérite largement cette dénomination. 

 

« Les éditions Atrabile sont incroyablement fières et heureuses de pouvoir donner une nouvelle vie à ce livre qui mérite d’être lu et relu », indique la maison. Car L’Homme sans talent est aussi un modèle du watakushi manga – la bande dessinée du moi, réalisée par un maître du genre... 224 pages d'un noir et blanc désarmant, à découvrir.
 

<

>


 

 

Yoshiharu Tsuge, trad. (japonais) Frédéric Boilet et Kaoru Sekizumi – L’Homme sans talent – 9782889230730 – 22 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.