La bande dessinée en France : chiffres et état des lieux

Antoine Oury - 06.01.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - bande dessinee france - BD 2020 annee - bd france marche


BD2020 — Avec l'année de la bande dessinée, en 2020, le ministère de la Culture et le Centre national du livre souhaitent mettre en avant la production française en la matière, avec ses auteurs et ses spécificités. L'occasion de revenir sur les chiffres du marché de la bande dessinée, qui tire les résultats de l'édition depuis quelques années déjà...

Sans titre
Détail d'une planche de la bande dessinée Alix, de Jacques Martin
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


En croissance depuis plusieurs années déjà, le marché de la bande dessinée ne semble pas prêt de ralentir : entre 2008 et 2018, il a gagné 34 % en valeur, dont 2 % entre 2017 et 2018, selon l'institut GfK. Récemment, le Syndicat de la librairie française indiquait une croissance des ventes BD de 7,4 %, entre 2018 et 2019. Toujours selon le syndicat, les BD représentent désormais 13 % des ventes totales des librairies.

L'expression « BD » recouvre d'ailleurs une réalité assez large, avec les comics et les mangas. Ces derniers sont particulièrement porteurs, avec une croissance de 11 %, en valeur, entre 2017 et 2018.

Derrière la littérature générale et la littérature jeunesse, le secteur de la bande dessinée produit 78 millions d'exemplaires par an, dont 60 % de nouveautés, ce qui en fait le secteur qui s'appuie le plus sur la nouveauté (représentée à 58 % en littérature et 53 % en jeunesse).

Pour la production en termes de titres, cette fois, et non d'exemplaires, la bande dessinée se place en 4e position, avec 10.245 titres par an, dont 42 % de nouveautés, soit 10 % de la production éditoriale.

Du côté des ventes, 60 millions d'exemplaires de bandes dessinées, comics et manga ont été vendus en 2018, ce qui représente 14 % des ventes totales de livres, en volume. Selon le Syndicat national de l'édition, ces exemplaires vendus représentent 276 millions €, soit 11 % du chiffre d'affaires annuel de l'édition française.

La bande dessinée française s'exporte bien : elle représente 29 % des titres cédés à des éditeurs étrangers. Inversement, 19 % des bandes dessinées publiées en France sont des œuvres étrangères traduites. Parmi les langues d'origine, le japonais se distingue avec 56 % des œuvres traduites en français en 2018, devant l'anglais (36 %) et l'italien (2 %).
 

Un public large et varié


Les bandes dessinées, comics et mangas touchent un large public : 7,9 millions de Français achètent des BD, soit 14 % des Français âgés de 15 ans et plus, rapporte GfK. Les acheteurs et lecteurs de bandes dessinées sont de grands acheteurs de livres, puisqu'ils se procurent en moyenne 18 livres par an, dont 6 bandes dessinées, pour un budget de 194 € au total, dont 63 € pour la BD.

Les profils sont variés, puisqu'on compte 50 % d'acheteurs de BD âgés de plus de 40 ans, 52 % de femmes, 53 % de parents, 54 % de citadins, 54 % de CSP+... Autant dire que la population touchée par la bande dessinée est plutôt hétérogène.

La lecture d’albums de BD arrive en tête des genres plébiscités chez les hommes (51 %), en 2e position chez les 15-24 ans, en 3e position chez les 25-49 ans, indique le ministère de la Culture.




Dans les 16.500 bibliothèques de France, la bande dessinée tout public représente 29 % des quelque 13,5 millions d'emprunts comptabilisés en 2018 par le ministère de la Culture. Une appétence qui se retrouve aussi dans les librairies, où le secteur de la bande dessinée représentait en moyenne 12 % du chiffre d'affaires en 2018, selon le Syndicat de la librairie française. Un pourcentage qui, selon les données prises en compte, peut monter jusqu'à 14 %...

Ces chiffres plutôt positifs ne doivent toutefois pas faire oublier la réalité sociale des auteurs de bandes dessinées, de plus en plus morose. Entre une concurrence accrue liée à la surproduction d'ouvrages que dénoncent certains et les réformes pas vraiment favorables, le métier est menacé de manière durable...


Dossier - Tout sur BD 2020, l'année de la bande dessinée en France



Commentaires
Très intéressant, j'ai fait mon quota de l'année aujourd'hui alors, j'ai été prendre (et tous trouvés à La Licorne / ouf je craignais de devoir les commander) :

-Les Indes Fourbes

-Mécanique Céleste

-Préférence Système



Les 18 livres je devrais les dépasser à la fin du mois (grâce aux Mangas) cool smirk (mais que 4 BD contre 6 / avec Le Seuil de Fanny Vella), je suppose que mes Comics VO achetés au format numérique compte pour pas grand chose angry
J’espère que l'année 2020 sera meilleure pour les auteurs ; dure de nager avec 4300 nouvelles œuvres par an (pas facile même pour les fans, impossible de tout suivre).
Bonjour à tous putain trop cool la bd je suis entrain de me lire nains beaucoup de tome pour passer l'hiver trop cool
Le planning de Komikku est pas très clair, je sais toujours pas si 2 Tomes d'Arte vont sortir comme le dit Amazon ou 1 seul voir zéro question
Le planning officiel est sorti donc ce sera 1 tome d'Arte (le 9 pour le 30 Janvier)



Et en regardant le planning je me suis rendu compte que j'avais 1 tome de retard (2 avec celui de janvier) de L'Enfant et le Maudit (sigh)
J'ai acheté les Tomes 6 et 7 de L'Enfant et le Maudit ainsi que le one-shot "Le Patron est une copine" rattrapant mon retard Nagabe ; il me manque chez Komikku les 2 derniers de Soul Guardians.
Re à tous après pour ma part je lis que les bd que j'aime après suivre tout impossible
Dommage Le Lézard Noir avait (enfin) mis en vente sur son site : "Stop!! Hibari-kun!" T2 (à 18€ pas 21€), "Mauvaise herbe" T1 et "Elle ne rentre pas, celle de mon mari" T1 mais la livraison se fait via Mondial Relay, tant pis...



NB : "Le libraire se cache" semble avoir adoré "Elle ne rentre pas, celle de mon mari"
En regardant le site du Lézard Noir, je suis tombé sur le Seinen, "Zenkamono : Repris de justice" T1 qui finalement m’intéresse (je connais mal la Justice Nippone, un bon moyen de la découvrir (affaire Ghosn tout ça)). Vu que j'ai le slot de Hell's Paradise de libre je prendrais ce titre.
Constat "quantique" qui ne dit rien de la qualité de la production actuelle de bandes dessinées.
Marvel annonce le retour des New Warriors post Outlawed avec au dessin l'excellent Luciano Vecchio wink

Marvel annonce aussi le retour de Power Pack (j'espere qu'ils auront grandi) cheese

Marvel annonce (pour finir) le retour des Champions (auteure Eve L. Ewing (le titre Ironheart était excellent)), j'espere que Riri et Nadia seront dans la série smile



Des titres très prometteurs, très bonne nouvelle(s)
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.