La bête humaine de Zola : Jacques Lantier au pays des cheminots, en BD

Florent D. - 20.07.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - bête humaine Zola - bande dessinée Zola - bête humaine BD


Depuis sa parution en 1890, La Bête humaine n’a pas fait long feu : ce 17e tome de la saga des Rougon-Maquart fait figure de plaidoyer. Certainement l’un des plus radicaux qu’Émile Zola a écrit, il s’attaque avec violence à la révolution industrielle, et les drames sur l’être humain. Avec toujours, Jacques Lantier sur les rails.

 


 

 

À la rentrée, les amateurs et curieux pourront retrouver l’histoire de La Bête humaine, adaptée par Dobbs et Giorgiani, ce 5 septembre. Le scénariste Dobbs reprend les codes du thriller dans une adaptation haletante du célèbre roman noir d’Émile Zola, La Bête humaine. 

 

La bande dessinée plonge, comme le roman, et plus visuellement encore, le lecteur dans cette fin du XIXe siècle, alors que la société française aborde le virage du monde ferroviaire. 

 

« Jacques Lantier est employé sur une ligne ferroviaire. Passionné par son travail et notamment sa locomotive qu’il aime comme une femme, il s’y consacre totalement afin de lutter contre les pulsions meurtrières qui l’agitent depuis toujours. Témoin d’un homicide dont il pense reconnaître le coupable, cet évènement va bouleverser sa vie jusqu’à le pousser à commettre l’irréparable. »
 

Pour Dobbs, le scénariste, ce roman de Zola fait porter sur Lantier « le poids d’une hérédité morbide : il fallait le rendre touchant sans basculer vers le pathétique ou le grotesque ». Et pour donner la mesure de ce roman noir, du moins particulièrement sombre, il aura équilibré son travail.

 

Et d’assurer : « L’appât du gain, les pulsions de sexe et de mort, l’envie et la convoitise sont autant de grands thèmes tragiques présents dans le roman qui nécessitaient également un certain recul et le travail en parallèle sur d’autres scénarios un peu plus “légers”. » On connaît le scénariste pour d'autres travaux d'adaptation, notamment chez Glénat, avec La guerre des mondes, La machine à explorer le temps ou encore L’homme invisible et l’ïle du docteur Moreau.

 

Le titre sortira chez Robinson Millenials, un label qui versait alors dans le webcomics, au sein du groupe Hachette. En voici les premières pages, en avant-première.
 

 

 

 Dobbs Emile Zola – La Bête humaine – Robinson Millenials – 9782012905313 – 17,95 €
 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.