"La conservation du patrimoine passe aussi par la bande dessinée !"

Lettres numériques - 18.04.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Bob et Bobette - bande dessinée - numérique


Standaard Uitgeverij – les Éditions du Standaard, d'où viennent Bob et Bobette ou Kiekeboes – et Ballon Media – éditeur et diffuseur de bandes dessinées et de livres pour enfants, dont Jommeke – s'associent pour lancer e-Strips : on le devine, leur projet commun se concentre sur la bande dessinée belge (néerlandophone) et ses lecteurs.

 

 


 

 

Avec Lettres numériques

Ils  lancent la plate-forme e-Strips, où peuvent se retrouver numérisées toutes sortes de bandes dessinées, des plus récentes aux plus anciennes, même celles qu'on ne trouve que trop rarement chez les bouquinistes. Après tout, la conservation du patrimoine, en Belgique, cela passe aussi par la bande dessinée !

 

e-Strips se conçoit en synergie avec des spécialistes de la question, venus du secteur public comme du secteur privé. D'abord, iMinds et son Media Innovation Centre (MIX) se chargent de l'organisation du contenu de la plateforme, qui se veut adaptée à ses utilisateurs et aux exigences du marché. iMinds est le centre de recherche numérique flamand, où plus de 800 chercheurs de cinq universités flamandes développent une connaissance du numérique et de sa commercialisation, dans les domaines des TICs, des médias et de la santé.

 

Depuis janvier 2012, le MIX étudie les tendances du paysage médiatique et partage cette connaissance avec l'industrie flamande des médias. Ensuite, le côté technologique d'e-Strips sera assuré par la société Crius, qui pense que le futur du livre sera hybride, fait de numérique et de papier et qui se retrouve dès lors dans le projet e-Strips. La société s'est spécialisée dans la mise en forme de livres, puis dans le développement du numérique – ebooks et applications.

 

La plateforme sera accessible à tous les éditeurs. Aussi, elle leur fournira tous les outils nécessaires à la préparation d'une bande dessinée pour la mise en ligne, à sa diffusion ainsi qu'une vision des souhaits des consommateurs, des auteurs et du produit.  

 

Via e-Strips, les ventes de bandes dessinées digitales pourront être centralisées et, sans doute, d'autant plus rentables. Comme le communiqué de presse l'explique encore, e-Strips veut servir la bande dessinée du futur, à partir d'un modèle économique rentable.  Au passage, ils espèrent établir un standard pour le secteur. Les premiers résultats sont attendus pour la «Boekenbeurs» de 2014!