Une école supérieure du manga va ouvrir ses portes à Toulouse dès 2016

Clémence Chouvelon - 03.06.2015

Manga/BD/comics - Univers Manga - école manga - Toulouse Manga - EIMA


Dès 2016, Toulouse comptera une école supérieure qui formera de futurs mangakas, l’EIMA (l’École internationale du manga et de l’animation). Claire Pélier, la directrice de Toulouse Manga, une structure qui propose des enseignements de loisirs autour du manga, est à l’initiative de cette formation. 

 

Toulouse Manga
Les locaux de Toulouse Manga

 

 

Avec Toulouse Manga, Claire Pélier propose des cours de manga, de l’initiation à des niveaux plus avancés. L’école est la représentante française de l’École Mondiale du Manga (Sekai Manga Juku) d’Eiji Otsuka (MPD-Psycho, Detective Ritual). Mangaka, scénariste, critique de manga, il travaille également dans le jeu vidéo, et œuvre pour le développement du manga à l’international. La mangaka Chiharu Nakashima (Un folkloriste amoureux, édité au Japon), qui a enseigné à l’université de Kobe dans la section spécialisée en manga fondée par Eiji Otsuka, est aujourd’hui professeure à Toulouse Manga. Mais cette formation, dite de loisir, ne permet pas d’obtenir un diplôme.   


Le but de l’école supérieure, l’EIMA, est de faire en sorte que les élèves puissent travailler dans le manga et dans l’illustration, en proposant des enseignements diversifiés. Contrairement aux idées reçues, explique Claire Pélier à ActuaLitté, pour apprendre le métier de mangaka, il ne suffit pas d’apprendre à dessiner : « Il y a aussi de la scénarisation, des techniques d’encrage, de trame, de rythme propres au manga. Les élèves seront formés à l’illustration, au web manga, tout ce qui est gestion d’entreprise, de comptabilité et aussi les langues [japonais et anglais], pour leur donner la possibilité de s’exporter. » 

 

Une vision globale du métier et de la chaîne de production 

 

Accessible dès 16 ans, la sélection se fera via des stages : « C’est un métier rigoureux, il est important que les élèves soient conscients de la charge de travail, qu’ils intègrent la formation en toute connaissance de cause et soient motivés par une véritable volonté ». Les stages permettront également d’appréhender le travail en équipe, « primordial, il faut que les élèves soient prêts à travailler ensemble, car c’est un métier où l’on est amenés à travailler en groupe ».

 

Les locaux de Toulouse Manga

Les locaux de Toulouse Manga

 

Dans cette logique, les cours se feront en petits effectifs, entre 20 à 25 élèves par années. « Nous avons pour objectif une formation qualitative, de garder l’idée d’une école qui devient une seconde famille, proposer un suivi professionnel aux élèves et tous les connaître. Nous voulons que nos élèves travaillent à la sortie, et le taux de réussite et d’emploi à la sortie de l’école sera notre carte de visite, pour pouvoir dans le futur accéder à un statut d’école reconnue. C’est une école privée, avec un investissement important de la part des élèves puisque l’école coûtera dans les 6000 € l’année, il faut un rendu. » 

 

Le diplôme sera délivré par un jury de professionnels du secteur, de l’édition, de l’illustration et du manga. Les élèves de l’école vont travailler au cours de l’année sur des projets qui seront publiés et édités à petite échelle. « Ils connaîtront ainsi tous les tenants et les aboutissants du métier et toute la chaîne de production » souligne Claire Pélier.  

 


Le Folkloriste amoureux de Chiharu Nakashima, et Eiji Otsuka au scénario


Pour approfondir

Editeur :
Genre : mangas / manwha...
Total pages : 184
Traducteur :
ISBN : 9782811617356

MPD psycho t.18

de Otsuka, Eiji; Tajima, Sho-U

Suite au décès de Takuya Kubota, le trio discordant, formé par Tetora, Inuhiko et Sasayama, n'a pas d'autre solution que de rebrousser chemin et quitter Kyoto pour regagner Tokyo, où ils devront en finir une bonne fois pour toutes avec la redoutable Wakana Isono. Ils s'engagent donc sur l'autoroute, mais la Mustang d'Inuhiko est rapidement prise pour cible par un hélicoptère à bord duquel se trouvent les deux survivants de l'équipe Volubilis, plus lourdement armés que jamais et bien décidés à empocher la prime qui leur

J'achète ce livre grand format à 8.05 €