« La Douce » ou la première BD en trois dimensions

Clément Solym - 30.01.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - La Douce - François Schuiten - Réalité Augmentée


François Schuiten, auteur belge connu et reconnu pour Les cités obscures, série primée du Grand Prix de la Ville d'Angoulême en 2002, nous fait redécouvrir une vieille locomotive de légende du siècle dernier, La Douce. Mais surtout, il use d'une technique encore inédite dans le monde du Neuvième Art, la réalité augmentée.

 

Le procédé consiste en la superposition d'un modèle 2D et 3D. Derrière les considérations techniques, il suffit en réalité de placer la planche devant la webcam d'un ordinateur pour faire apparaitre la troisième dimension de l'image. « Vous voyez la locomotive à vapeur avancer vers vous avec son panache de fumée » décrit par exemple François Schuiten.


 

Ne cherchez pas. La couverture,elle, est en deux dimensions.

 

 

Mais la réalisation a demandé un travail minutieux de la part des équipes de Dassault Systèmes, qui l'ont secondé dans la mise en relief. Parce que les plans de cette mythique locomotive « 12.004 » franco-belge, la plus rapide des années 30 (165 km/heure au compteur, s'il vous plaît), ont pratiquement tous disparu.

 

« En se basant sur les rares plans encore exploitables, et en numérisant la vraie 12.004, une équipe de passionnés de notre société a su créer une maquette industrielle en 3D » explique Mehdi Tayoubi, directeur de la stratégie digitale chez Dassault Systèmes.

 

Présentée à l'occasion du festival d'Angoulême ce week-end, La Douce sortira en avril. Nul doute que les amoureux du rail ou les curieux gravitant autour du monde de la bande dessinée sauront être conquis par une telle innovation.