La Femme aux cartes postales, une BD québécoise primée

Florent D. - 04.11.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - La Femme aux cartes postales - Prix critique BD - bande dessinée québécoise


Remis ce 28 octobre, le prix de la Critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2016 a été remis à La femme aux cartes postales. Une œuvre signée Jean-Paul Eid et Claude Paiement, édité par La Pastèque.

 

 

 

Dans un communiqué, l’association des critiques de BD, réunissant 86 journalistes et chroniqueurs, annonce que le prix sera remis le vendredi 18 novembre 2016 à 16 h 30 au Salon du livre de Montréal, en présence de Jimmy Beaulieu, lauréat l’an passé.

 

La Femme aux cartes postales a séduit une large majorité des votants, qui tiennent à souligner sa qualité exceptionnelle sur tous les plans, et notamment celui de l’intrigue. L’album met en scène Rose, une jeune femme qui quitte son village dans la région québécoise de la Gaspésie avec le rêve de briller dans les prestigieux cabarets de Montréal à la fin des années 1950, et une maison abandonnée, mise aux enchères au début des années 2000 dans ce même village. Il s’y cache un secret.

 

1957. Rose quitte sa Gaspésie natale en laissant, derrière elle, une lettre sur son oreiller. Elle n’a qu’un rêve en tête: briller sur les scènes des prestigieux cabarets de la métropole. À cette époque, Montréal est un haut lieu de la vie nocturne et l’une des escales obligées des plus grands jazzmen. Les nightclubs brillent de tous leurs feux et la mafia fait des affaires d’or. Mais l’arrivée du rock’n’roll, l’engouement pour la télévision et l’élection du jeune et incorruptible maire Jean Drapeau va sonner le glas de cet âge d’or.

2002. En Gaspésie, un étranger vient d’acquérir une maison abandonnée mise aux enchères; photos aux murs, vieux piano désaccordé et au fond d’un garde robe, un terrible secret de famille…

 

 

Jean-Paul Eid, coscénariste et dessinateur de La Femme aux cartes postales, est l’auteur de la série populaire Jérôme Bigras. Claude Paiement, coscénariste, est auteur et metteur en scène. Il avait déjà collaboré avec Jean-Paul Eid sur la bande dessinée Le Naufragé du Memoria.

  

La Femme aux cartes postales a été choisie par un vote des adhérents de l’ACBD parmi 154 bandes dessinées québécoises publiées entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016. 

 

 

 

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise a pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».