La maison Millon met l'histoire du 9e art sous le marteau

Antoine Oury - 30.10.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Alexandre Millon - bande dessinée - vente aux enchères


La bande dessinée est désormais rompue aux salles de vente : les planches se succèdent, et les prix ne désenflent pas. La maison Alexandre Millon profite de l'engouement des collectionneurs en matière de phylactères et organise le dimanche 8 décembre prochain, en duplex Paris-Bruxelles, une vente exceptionnelle rassemblant classiques de la BD et oeuvres contemporaines.

 

 

 Planche du Sceptre d'Ottokar, mise en vente le 8 décembre prochain

 

 

130 lots, rassemblés par les experts Marc Breyne et Alain Huberty, figureront dans le catalogue exceptionnel de cette vente, menée en duplex entre Bruxelles et Paris. Celui-ci sera scindé en deux : d'un côté, 50 pièces signées des plus grands auteurs des classiques du 9e art, de Hergé à Tardi, en passant par François Schuiten; et de l'autre, 80 pièces réalisées en tandem par des artistes contemporains et des auteurs BD.

 

Parmi les pièces notables, on notera la présence d'une suite de six cases du Temple du Soleil, aventure de Tintin, réalisée à l'encre de Chine et restée inédite, ou encore une planche du Sceptre d'Ottokar, datée de 1939. Estimations : 110.000 et 200.000 €, respectivement. L'histoire se poursuite, et la ligne claire laisse place à Achille Talon, Titeuf, Lanfeust de Troy et Kid Paddle.

 

La seconde partie de la vente, après cet historique rythmé par les coups de marteau, s'appuiera sur les oeuvres réalisées pour l'exposition « Quelques instants plus tard », présentée en octobre 2012 au Couvent des Cordeliers sous la direction du commissaire d'expo Christian Balmier. Des duos inattendus, formés par auteurs BD et artistes contemporains, ont donné naissance à des oeuvres tout aussi atypiques.

 

Vladimir Velickovic et Enki Bilal, Claude Viallat et François Avril, Ben Vautier et Edmond Baudoin, Hervé Di Rosa et Marc Hardy, Gérard Le Cloarec et Philippe Druillet, Speedy Graphito et Franck Margerin ont signé des pièces communes, qui seront exposées pour la dernière fois fin novembre à Paris et début décembre à Bruxelles, avant de faire le bonheur des collectionneurs...