La NSA propose des livres de coloriages aux enfants : recrutement anticipé

Cécile Mazin - 29.04.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - NSA USA - renseignements espionnage - Amérique jeunesse


Qualifiés de déstressants, voire d'outils magiques pour apprendre à se centrer sur soi, et plonger dans des états de méditation transcendantale, les livres de coloriage sont de retour depuis quelques mois maintenant. L'an passé, dans les premiers mois de l'année, on comptait même cinq exemplaires dans les meilleures ventes de livre Pratique. Diablerie.

 

 

 

 

Quoi de plus sensé alors que de voir l'agence de renseignement américaine, la NSA se lancer dans l'aventure avec différentes parutions pour apprendre aux plus jeunes les rudiments... du patriotisme. Et si, dans le même temps, elle pouvait gagner les cœurs des plus jeunes avec des ouvrages qui seraient à même de les séduire, c'est tout bon !

 

Un site conçu pour l'occasion, CryptoKids, tente de racheter une virginité à l'agence tant décriée pour avoir espionné l'Amérique tout entière - voire le monde. Des animaux spécialistes de l'informatique, à dessiner soi-même, deviendront-ils les compagnons de jeu de la génération post-Y. (via The Verge)

 

Chose amusante : s'il s'agit de se refaire auprès du public, c'est en utilisant des animaux qui sont tous des espions que la NSA a œuvré. Et provoqué par conséquent une vague de réactions plus ou moins choquées. On rappelle ainsi que, dans ses grandes heures, Bill Clinton avait proposé un mémorandum pour encourager tous les organismes fédéraux à créer des sections pour les enfants, sur leurs sites. 

 

Le caricaturiste Ted Rall, est particulièrement féroce : « La main qui berce l'enfant, contrôle le futur. Évidemment, chaque société, chaque gouvernement veut ranger la jeunesse à ses côtés, et il veut éventuellement en recruter certains d'entre eux dans ses services de renseignement. » Pas vraiment détendue, l'ambiance. 

 

 

 
 
Enfin, à la rédaction, les graphismes ont surtout évoqué ça :