La politique tarifaire d'Amazon refroidit les éditeurs de BD

Clément Solym - 25.02.2011

Manga/BD/comics - Comics - bd - numerique - vendre


Le marché de la BD numérique ne lorgne pas vraiment du côté d'Amazon et de sa plateforme Kindle. Enfin, pas directement. Lire une BD sur un écran à encre électronique n'a pas vraiment de sens.

Cependant, le fait est que l'ebookstore se décline en une foule d'applications utilisables sur un écran couleur. Bien plus intéressantes ? Pour les éditeurs de comics et de romans graphiques, la question se pose, particulièrement depuis qu'une taxe de 15 cents par mégaoctet transféré a été instaurée.

Amazon US estime que cette charge supplémentaire couvre les coûts de livraison du fichier, surtout que les consommateurs disposent d'une connexion 3G pour le l'achat d'oeuvre qui est gratuite. Un ebook ne nécessite pas vraiment de bande passante, dépassant rarement les 3 Mo. Mais un roman graphique, dans une version numérisée, c'est autre chose.


À titre d'exemple, un fichier PDF comme les éditeurs français en permettent le téléchargement pour des services de presse, pèse en moyenne plus une quinzaine de Mo.

Question de tordre le coût

Pour Amazon comme Barnes & Noble, le prix de vente convenable pour un livre numérique est situé entre 2,99 et 9,99 $ - et les marchands incitent auteurs indépendants et éditeurs à agir dans ce sens. Pour cette fourchette de prix, il est d'ailleurs reversé 70 % de la somme payée ; en revanche, cela tombe à 35 % si l'ouvrage fait moins de 2,99 $ ou plus de 9,99 $, chez Amazon. Pour Barnes & Noble, c'est 65 % du prix, à l'intérieur de cette fourchette.

Publishers Weekly
publie à ce titre une analyse complète des frais et facturations qui sont mis en place autour de la plateforme Kindle.

Car en l'état, la situation pourrait clairement sembler défavorable aux vendeurs de romans graphiques. Avec des frais de livraison qui s'appliquent de la sorte, un fichier vendu 2,99 et pensant 15 Mo, ne rapporte rapidement plus grand-chose. Avec 2,25 $ de charges et 30 % de ponctionnés par Amazon, l'éditeur se retrouve avec une recette terriblement réduite.

Que même la peau de chagrin, à côté, c'est presque un tapis rouge...

Et clairement, ce type de politique tarifaire ne va pas encourager les éditeurs à chercher un développement sur cette plateforme.

Crédit photo Flickr



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.