La Reine Victoria contre les démons des profondeurs : Witchfinder

Florent D. - 16.12.2013

Manga/BD/comics - Comics - Mike Mignola - époque victorienne - chasseur de sorcières


On a beau dire, il s'en passait de belles à l'époque victorienne : Frankenstein, Jack L'éventreur, ou encore le binôme Sherlock Holmes et James Moriarty, voire les schizophréniques Dr Jekyll et Mr Hyde. Alors, somme toute, il ne manquait qu'un chasseur de sorcières et de démons en tous genres, chose que Mike Mignola et Ben Stenbeck se sont empressés d'inventer...

 

 

 

 

En avril 2010, les deux hommes font paraître chez Dark Horse le premier volume de leur nouvelle fresque historico-ésotérique, Witchfinder, qui reçoit un accueil plus qu'enthousiaste. Trois ans et demi plus tard, Delcourt publie le tome 1, Au service des anges, un roman graphique des plus attrayants. Cette création de Mike, à qui l'on doit l'indescriptible Hellboy raconte l'histoire d'une créature hominidé, aux dents férocement développées, et qui va semer la terreur dans une ville de Londres plus sinistre que jamais...

 

Une histoire de démons cultivés dans les enfers, où d'autres de ces créatures esclaves étaient élevées avant de prendre les armes contre leurs maîtres humains. Et manifestement, l'une d'entre elles est parvenue jusqu'à la surface. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ses relations avec l'espèce humaine sont pour le moins complexes - vampiriques serait d'ailleurs plus juste...

 

Il suffit d'introduire un brin - un gros - d'ésotérisme et de mysticisme, pour donner à toute créature venue des profondeurs de la terre, une dimension plus mystérieuse encore. Et une pincée de steampunk, sur fond de société secrète, mais rudement bien armée, pour que l'oin se perde dans les limbes de conflits qui dépassent de loin l'être humain lambda. Nous ne sommes manifestement pas conçus pour comprendre toutes les subtilités de querelles qui nous dépassent...

 

C'est dans cet univers sombre et secret qu'évolue Edward Grey, le chasseur de sorcières, qui mènera l'enquête jusqu'aux limites de la compréhension humaine, engagé par la Reine Victoria en personne, pour comprendre ce qui se trame dans la bonne ville de Londres et la paisible Angleterre. C'est que les bas-fonds regorgent de conspirateurs et autres mages enchaînés - voire de confréries, comme celle de la Fraternité héliopique de Ra, qui n'a vraiment rien pour plaire. 

 

Witchfinder, Au service des anges, sur Chapitre.com