La société de figurines Leblon-Delienne renoue avec l'Astro Boy de Tezuka

Cécile Mazin - 01.03.2016

Manga/BD/comics - Univers Manga - Astro Boy - Ozamu Tezuka - figurines personnages


En juin 2015, la société Leblon-Delienne, spécialisée dans les figurines, était reprise. La société Heritage Collection reprenait l’activité, avec la promesse de lancer rapidement la production. Quelques licences devaient être récupérées et de nécessaires adaptations s’imposaient. De nouvelles tendances, assurait-on... qui commencent avec de grands classiques.

 

 

Pour 2016, annonce ainsi l’entreprise, la société renoue avec les succès de jadis en proposant de nouvelles séries en éditions limitées et l’arrivée de trois nouveaux univers pour les figurines. Une diversification de l’entreprise qui va de pair avec des créations originales.

 

L’art ludique restera l’essence de l’entreprise : après la BD franco-belge, le manga, le comic-book et le jeu vidéo seront les prochaines pistes de développement. La deuxième étape sera l’art de vivre, avec la déclinaison de meubles et d’esthétiques originales, toujours inspirés de la pop culture. Enfin, l’art contemporain aura sa part, avec la poursuite de collaboration autour de Jeff Koons et Takashi Murakami. 

 

Prochainement, assure l’enseigne, des licences issues de Walt Disney et Warner Bros devraient arriver, permettant de revisiter les personnages les plus célèbres. 

 

Première grande étape, donc, la réalisation de figurines autour d’Astro Boy, le personnage d’Osamu Tezuka. Un modèle de 1,35 m sera proposé en polychrome ou N/B (50 et 8 exemplaires), à 3990 €. Une version kawaï de 30 cm verra également le jour en polychrome ou N/B (500 et 50 exemplaires), à 199 €. 

 

Les précommandes sont ouvertes.

 

 Pour Laurent Buob, DG de Leblon Delienne : « Le marché des figurines a beaucoup évolué, avec un terrain de jeu aujourd’hui mondial. Il nous faut à la fois comprendre les nouvelles tendances et imaginer quelque chose de différent, basé sur une vraie proposition artistique. Je crois beaucoup à l’émergence d’un art ludique global et transversal aux différentes disciplines.
 



La BD, le manga, le jeu vidéo et les arts numériques participent aujourd’hui d’un même élan, et nos sculptures en sont un prolongement naturel. Nous allons non seulement multiplier les licences, mais aussi expérimenter avec de nouveaux types d’œuvres et de nouveaux matériaux, en collaboration avec des artistes de tous horizons. »