La survivante, l'apocalypse est passée sur Paris

Clément Solym - 06.04.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - apocalypse - robots - paris


Il était une fois, une planète d'où toute forme de vie avait disparu. Nous ne sommes pas loin dans le temps, probablement dans quelques dizaines d'années à peine. Une explosion atomique, l'éradication de toute vie, et voilà qu'une jeune femme Aude, se retrouve seule au monde. Un Robinson inversé.

Mais surtout, la petite Aude se retrouve maîtresse d'un Paris qui est aux mains de robots, pensants, agissants, et qui exécute toutes ses volontés.

Et face aux états d'âme d'Aude, Ulysse, l'un des robots, va très vite faire en sorte de remplir une partie des désirs sexuels de la jeune femme. Mais le corps ne se contente jamais du simple plaisir. Il lui faut bien plus.

De l'amour, des relations, des conflits, un enfant... et le retour de la vie sur terre...

Dans cette capitale désertée, difficile de croire et d'espérer. Particulièrement quand le robot Ulysse semble animer de velléités particulières et d'attentions d'autant plus étranges qu'inhabituelles chez une créature cyber.

Utopie datée, La survivante est un classique de la science-fiction des années 80 en France. Sa réédition chez Drugstore n'avait pas eu lieu depuis 98 et les librairies manquaient clairement de ce titre.


Certaines scènes un peu crues peuvent choquer les plus jeunes, mais les autres savoureront une projection future qui finit étrangement. Paul Gillon signait là une aventure insolite dans le paysage BD, avec une héroine pas très profonde en termes de psychologie, et principalement là pour nous faire découvrir les angoisses de la solitude et de la mort.

Le scénario est un peu expédié et finalement il est par moments ardu de rentrer dans l'aventure. En même temps, ce monde post-apocalypse a plus d'un charme... A découvrir.

En librairie pour 30 €.

Retrouver l'intégrale, neuf ou d'occasion