La victime des tueurs belges façon Death Note identifiée

Clément Solym - 27.10.2010

Manga/BD/comics - Univers Manga - death - note - belgique


Ça pour le coup, c'est du glauque... On se souviendra que quatre personnes ont été arrêtées en Belgique suite à un meurtre bien sinistre, effectué selon une référence à un manga, Death Note.

Dans ce dernier, le personnage principal élimine des criminels, en inscrivant leur nom sur une liste - à condition de le connaître. Or, voilà trois ans, un corps découpé été retrouvé par la police du pays, suivant justement les rituels ou les impressions que pouvait laisser le manga. Du moins, ainsi que l'avait cru tout d'abord la police, volontairement orientée vers une piste douteuse par les meurtriers. (notre actualitté)

L'arrestation des suspects était intervenue fin septembre. « Ils ont expliqué que la victime, dont ils ignorent le nom, résidait avec eux. Mais une dispute a éclaté. Les auteurs lui ont demandé de quitter les lieux. Il n'a pas voulu. De nombreux coups ont été portés, c'est d'ailleurs la cause de la mort », rapportait alors le parquet de Bruxelles.


Pourtant, et bien qu'il reste encore plusieurs analyses à réaliser, il semble qu'au contraire la victime, d'origine marocaine, logeait chez l'un des suspects. C'est à la suite d'une dispute qu'il aurait été frappé mortellement, puis découpé et la scène aménagée du crime, maquillée pour ressembler à une référence au manga.

Comble de raffinement, les meurtriers avaient laissé deux feuilles A4 sur lesquelles était écrit Watashi Wa Kira Dess, ou Je suis Kira, nom du justicier du manga...