La Warner retarde l'arrivée des super-héros sur Netflix

Julie Torterolo - 06.11.2015

Manga/BD/comics - Comics - Netflix - Time Warner - DC comics


Tous les habitués de Netflix souscrivent à ce rituel : attendre que des saisons entières soient disponibles en streaming avant de se délecter — sans interruption — de la série de leur choix. Mais Time Warner — propriétaire de HBO, CNN, Warner Bros ou encore DC Comics — a décidé de venir chambouler cette pratique. Son PDG, Jeff Bewkesa en effet annoncé ce mercredi 4 novembre qu’il envisage de changer la façon dont il distribue ses séries aux géants du streaming.

 

(brianc, CC BY 2.0)

 

 

La Warner compte quelques-unes des séries phares de super-héros comme Arrow, Flash, Gotham, Supergirl ou d'autres à venir comme Legends of Tomorrow ou Lucifer. Selon l’AP, Jeff Bewkes aurait confié aux analystes vouloir favoriser le câble ou le satellite, au détriment de Netflix et Hulu. Pour ce faire, il contracterait des licences qui permettraient à Netflix de diffuser les séries mythiques, non pas un an après leur première diffusion, mais bien plus tard. Le PDG a parlé de « plusieurs années », soit 3 ans, comme cela est souvent prévu traditionnellement. 

 

« Nous évaluons l’opportunité de conserver nos droits pour une période plus longue et de renoncer ou retarder à certaines licences », a ainsi déclaré Bewkes. « Ce serait effectivement pousser le SVOD (service de vidéo à la demande) pour une période pluriannuelle plus cohérente avec la syndication traditionnelle. »

 

L’homme d’affaires a également ajouté que les séries pourraient alors être disponibles, sous-entendu plus tôt, en service à la demande, mais pour les personnes ayant souscrit aux chaînes de télévision qui les diffusent et donc au câble et au satellite.  

 

L’annonce serait venue après que l'entreprise Time Warner ait partagé ses résultats du troisième trimestre, qui auraient déçu les investisseurs. Selon l’analyste Anthony DiClemente de Nomura Securities — interrogé par l’AP —, les géants comme Time Warner voient désormais Netflix « comme un distributeur qui a acquis trop de pouvoir ».

 

Des observations qui opposent un peu plus les stratégies multimédia de DC Comics et Marvel : ce dernier s'est en effet lancé dans une série de coproductions avec la plateforme de vidéo à la demande, comme Daredevil.

 

(via enGadget)