Lady Snow Blood la vengeance a un nom

Clément Solym - 16.03.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Lady - Snow - Blood


Un titre à ne pas manquer. « Lady Snow Blood » de Kazuo Koike pour le scénario et Kazuo Kamimura pour les dessins, est un titre violent et fort. Attention ce manga ne doit pas être placé en de blanches et délicates mains, sauf si l’on veut s’amuser à les choquer, et à les voir trembler.

Le tome 1 se voit gratifié d’une très bonne préface par jean Pierre Dionnet, qui replace le manga dans son époque et nous rappelle l’importance du travail de recherche historique qu’à fait l’auteur pour recréer avec fidélité l’ère Meiji (1868 à 1912). On y apprend aussi que « Lady Snow Blood » a influencé Tarantino pour « Kill Bill ». Et pour ma part je subodore que ce manga a dû très largement influencer Park-Chan Wook pour son « Sympathy for Lady Vengeance ».

Au fur et à mesure des pages, on fait la connaissance de Lady Snow Blood et de son histoire. Mais on nous en dévoile très peu, l’héroïne est insaisissable, mystérieuse, obnubilée par la vengeance. Une vengeance héritée de sa mère, morte en prison alors qu’elle accouchait d’elle. En effet, un crime horrible a été perpétré contre sa famille. Un crime d’une absurdité et d’une mesquinerie sans nom, qui ne peut rester impuni selon la mère de notre héroïne sanguinaire. Ainsi « Lady Snow Blood » s’est vue confier dès sa naissance une lourde tâche.

Voire pire : sa naissance n’était que le premier pas vers l’accomplissement de la vengeance de sa mère. Pour l’heure, en attendant de pouvoir accomplir son destin, « Lady Snow Blood » gagne sa vie en tant que tueuse professionnelle. Froide et implacable, elle aussi très rusée, et ne se salit pas toujours les mains pour accomplir son œuvre.

Ce manga est vraiment un classique à ne pas rater. Les planches sont superbes et très claires. Et que dire du regard de l’héroïne si froid et déterminé, heureusement qu’il ne s’agit que d’un dessin parce que pour peu, elle pourrait me faire vraiment peur. Les intrigues sont intéressantes, bien ficelées avec des dénouements plutôt originaux. Quant à l’intrigue principale, elle se dévoile peu à peu, à l’image du caractère de l’héroïne. Enfin ce tome 1 regorge d’informations sur l’histoire du Japon, surtout durant l’ère Meiji. Vraiment très instructif.

Le mélange de la violence et de la recherche historique fait aussi de ce manga un ouvrage atypique, qui trouvera sa place dans la bibliothèque de tout otaku un tant soit peu consciencieux. « Lady Snow Blood » est édité chez Kana dans la collection Seinen au prix indicatif de 15 euros pour 510 pages de bonheur. A noter que ce manga fait vraiment partie des classiques au Japon puisque sa première parution date de 1972.

Ps : Un otaku c’est le nom japonais pour amateur de mangas.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.