Lautremer, la Société Socrate, de Leclerq et Heurteau

Clément Solym - 30.03.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - Lautremer - Leclerq - Heurtreau


L'Irlande est un pays de secrets et de passions. Marcia le sait, elle qui vit sur une île proche. Et à 20 ans, va l'apprendre plus encore de la bouche de son père qui meurt. Nous sommes dans les années trente. Tout peut arriver. Surtout l'incroyable.

Alors qu'elle n'était qu'un bébé, elle fut abandonnée par un homme complètement fou. Il l'avait dotée de beaucoup d'argent, et livrée à un couple de pêcheurs. Et dotée surtout d'un lourd héritage : peu avant de mourir, il avait laissé le corps d'une femme morte cloué à la proue de son yacht. La Dulcibella...



On vous épargnera le couplet sur l'énigme et les mystères qui entourent plus encore l'enquête que va mener Marcia, pour se contenter de dire que la BD est savoureuse. Et surtout, vu la multitude de possibilités qui s'offrent, bien malin qui en découvrira la trame, Leclerq mis à part, puisqu'il est aux commandes du scénario et Heurteau qui s'occupe du dessin.

Le dessin, justement, ne manque pas d'originalité, et demandera peut-être un temps d'adaptation avant de réellement convaincre. Ce côté un peu aquarelle a son charme et séduira de toute façon.

Une BD excellente qui ne manquera pas d'accrocher, avec un découpage qui s'accélère parfois et devient même compliqué à suivre, mais aucun doute, Lautremer est une révélation qui ne devrait décevoir personne. Casterman ne s'est pas trompé sur ce coup et La société Socrate va faire des émules, pour environ 12 €.