Le chat de la Tunisienne Nadia Khiari sacré Prix Couilles au Cul 2016

Victor De Sepausy - 30.01.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - couilles cul prix - Nadia Khiari - chat Tunisie


Pour cette première édition, le trophée « burné » est attribué à Nadia Khiari, l’auteure des aventures de Willis from Tunis. La décision de récompenser une artiste tunisienne a été prise bien avant la polémique sur la sélection du grand prix d’Angoulême (dépourvu de femme), et a fortiori bien avant le retour de la contestation en Tunisie à laquelle nous assistons ces derniers jours. Mais ces deux événements, de nature très différente certes, ne font que nous conforter quant à la pertinence de notre choix. Elle se voit remettre une sculpture originale en bronze, signée Denis Hilt. 

 

 

 

Willis from Tunis est né jeudi 13 janvier 2011, durant le discours de l’ancien président déchu, l’autocrate Ben Ali qui promettait, entre autres, la liberté d’expression. Au départ, cette chronique graphique du chat était le moyen de partager avec l’entourage direct de l’auteur, sur Facebook, son ressenti vis-à-vis de la situation historique que les Tunisiens vivaient. Sur le ton de l’humour grinçant, le matou chroniquait l’actualité au jour le jour. D’une vingtaine d’amis sur Facebook, Willis est suivi par plus de 43 000 personnes aujourd’hui. 

 

Nadia Khiari, enseignante en arts plastiques, peintre et dessinatrice, a publié plusieurs recueils des chroniques de la révolution et publie ses dessins dans Siné Mensuel, Courrier International, Zelium

 

Elle a reçu le Prix Honoré Daumier lors de la deuxième rencontre de Cartooning for Peace à Caen en 2012. Elle a reçu les insignes de Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège en 2013, le prix international de la satire politique à Forte dei Marmi (octobre 2014) ainsi que le Prix Agora Med du Dialogue Interculturel Méditérranéen (Italie, juin 2015). Elle est la première lauréate du Prix Couilles au cul 2016. 

 

 

Vous pensez qu’un dictateur éclairé peut exister ? Vous ne voyez aucun inconvénient au système patriarcal ? Vous répétez sans cesse qu’un peuple a besoin de la matraque pour marcher droit ? Vous êtes nostalgique de l’époque bénie où régnait la sécurité ? Vous n’êtes pas contre le fait de filer un petit bakchich à un fonctionnaire ? Vous réalisez que vous pourriez être un bon dirigeant à la main de fer dans un gant de crin ? Vous pensez détenir la vérité parce que vous avez un ami imaginaire très puissant ? Vous en avez marre qu’on vous rabâche sans cesse les droits de l’homme ? Vous pensez que la liberté d’expression a des limites, les vôtres ? Cette masse d’ignorants qui constitue le peuple vous désespère ? Vous voulez instaurer un système dictatorial en bonne et due forme parce que vous en avez marre du travail bâclé ? Alors ce manuel est fait pour vous ! 

 

Le Prix Couilles au Cul, créé par Yan Lindingre dans le cadre du Festival off d’Angoulême, avec le soutien du Off of off, Cartooning for Peace, Actua BD, Fluide Glacial et Sud Ouest, rend hommage à la bande dessinée, au dessin de presse, en tant que discipline de résistance. Ce Prix Couilles au Cul, initié un an après les attentats de Charlie Hebdo, récompense le courage artistique d’un dessinateur ou d’une dessinatrice.