Le Festival de la BD soutenu par la CCI d'Angoulême

Clément Solym - 25.11.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - festival - bd - Angoulême


Avec la baisse des crédits alloués au Festival de la BD par la municipalité d’Angoulême, ce sont d’autres acteurs locaux qui sont appelés à se mobiliser pour que la 37ème édition de cet événement d’ampleur internationale puisse se tenir dans de bonnes conditions.



Prévu du 28 au 31 janvier, le Festival international de la bande dessinée est normalement aidé par la ville d’Angoulême à hauteur d’un million d’euros. Mais, face au désengagement de l’Etat, la municipalité est obligée de revoir ses subventions à la baisse, et ce ne sont pas moins de 140 000 euros qui s’envolent.

Il faut donc trouver au plus vite d’autres acteurs pour arriver à redresser les comptes. L’on vient d’apprendre que la Chambre de commerce et d'industrie d'Angoulême soutiendra l’événement à hauteur de 30 000 à 50 000 euros. Voyant cette manifestation comme déterminante pour l’économie locale et, plus globalement, pour l’image même d’Angoulême, la CCI n’a pas hésité à mettre la main à la poche.

Le Festival doit encore se mettre en quête de généreux donateurs pour arriver à se maintenir dans sa dimension actuelle. La ville d’Angoulême s’est aussi engagée dans cette recherche aux côtés de la société 9e Art+, qui organise l’événement. Même le préfet de la Charente, Jacques Million, participe à cet élan pour que l’édition 2010 soit un nouveau succès.