Le film surréaliste de Dalí et des frères Marx devient un roman graphique

Florent D. - 28.03.2019

Manga/BD/comics - Univers BD - Dali Marx film - femme surréaliste - Girafe Salade cheval


De son voyage aux États-Unis, l’excentrique Salvador Dalí aura retenu la folie douce de Harpo Marx, l’un des deux célèbres Marx Brothers. C’est dans les années 30 que l’artiste surréaliste partit pour le Nouveau Monde, rencontrant également Cecil B. DeMille ou Disney. Mais avec les frères Marx, il se lança dans un scénario de film.


 

Le projet s’appelait Girafes on Horse Salad. The Surrealist Woman., tout un poème en soi. C’est au contrat d’Harpo que Dali' se lance dans la rédaction du scénario, décidé à faire quelque chose d’insolite. Les trois bonshommes iront d’ailleurs jusqu’à présenter leur production à Louis B. Mayer, président de la MGM.

Qui sans aucune surprise, refusera de les suivre. 

L’histoire est celle de Jimmy, homme d’affaires et jeune aristocrate espagnol vivant aux États-Unis, que devait jouer Harpo, attiré par une mystérieuse femme… surréaliste. Sa seule présence transforme la réalité en un univers totalement extravagant. Alors que Jimmy tente d’accéder à ce monde, les forces de la normalité menacent de mettre fin à ces amours hors norme. Le tout accompagné des singeries dont les Marx Brothers avaient le secret…

Aucune importance pour Dalí, trop heureux, une fois de plus d’avoir œuvré à l’édification des masses, quand bien même elles n’entendraient jamais parler de son bijou. 



 
C’est l’auteur Josh Frank, également cinéphile, qui est parvenu à ressusciter cette pépite, en lui donnant vie sous la forme d’un roman graphique. Et le travail d’investigation ne fut pas des moindres : en effet, il n’existait d’archives qu’une traduction abrégée en portugais, retrouvée dans un catalogue de projets de film de Dalí. Un autre document, en français, était conservé au centre Georges Pompidou.

Il semble même qu’au début des années années 90, un collectif d’artistes new-yorkais, Elevator Repair Service, se soit mis en tête de monter la pièce au théâtre — avec les rares éléments dont on disposait à l’époque.

Sa transformation en roman graphique, publié chez Quirk Books en ce mois de mars, ne passe évidemment pas inaperçue. Hyperallergic en livre d’ailleurs une chronique alléchante, parlant d’un sentiment de merveilleux qui persiste tout au long de l’ouvrage. 
 

<

>


Et les différents visuels présentent bien une beauté complexe, daliesque, presque effrayante — autant que celle de la femme surréaliste, dont le public ne devait jamais voir le visage. 

Le livre n’est pas encore annoncé en France. Il serait difficile de passer à côté…

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.