Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le groupe Delcourt intègre La Revue Dessinée

Elodie Pinguet - 27.01.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - Delcourt revue dessinée - La Revue Dessinée - Revue dessinée finances


Danc un communiqué publié ce 26 janvier, le magazine La Revue Dessinée a annoncé que le groupe des éditions Delcourt faisait son entrée au sein de leur capital, dans une « volonté commune de croissance ».

 

 

 

Le magazine trimestriel La Revue Dessinée, fondé en 2013, compte maintenant un nouveau membre. Et pas des moindres puisque c’est le groupe Delcourt qui se joint à l’aventure dans le but de « soutenir la croissance rapide que La Revue Dessinée a connue depuis son lancement ».

 

En effet, le quinzième numéro du magazine est à paraître en librairie et en version numérique en mars et un nouveau journal bimestriel a été créé à destination des plus jeunes, Topo.

 

La Revue dessinée propose, tous les trois mois, 228 pages de reportages, documentaires, etc., le tout en bande dessinée.

 

Bien entendu, il est prévu de laisser « les fondateurs conserver la majorité du capital de l’entreprise, garantie de l’indépendance des activités éditoriales de la société ».

 

Cependant, le capital détenu par les éditions Delcourt n’a pas été dévoilé. Jusqu’ici le magazine annonçait détenir 80 % du capital de la société tandis que les actionnaires possédaient le reste.

 

Cette intégration devrait permettre d’ouvrir un nouvel horizon de possibilités pour le trimestriel, notamment dans l’édition : « L’accord avec le groupe Delcourt permettra, dès 2017-2018, le lancement de livres d’enquêtes, de reportages et de documentaires en bande dessinée. » Voilà une nouvelle manière d’étendre le rayonnement du magazine.

 

Du côté de Delcourt, leur entrée chez La Revue Dessinée pourrait les aider à « poursuivre et amplifier » l’édition dans le domaine de la « BD du réel ». Ils disposent déjà d’une bonne étiquette dans le genre avec à leur actif plusieurs prix France Info de la bande dessinée d’actualité et de reportage, dont celui de 2017 pour Love Story à l'iranienne.