medias

Le jour où Olive, la compagne de Popeye, aurait pu avorter

Louis Mallié - 28.03.2014

Manga/BD/comics - Comics - Popeye - Library of American Comics - Dean Mullaney


Sur le blog des éditions Library of American Comics, l'éditeur Dean Mullaney fait une annonce de poids pour les passionnés du mangeur d'épinard. Le volume 2 de The Classic Newspaper Comics by Bobby London contiendra une série de strips censurés. Bobby London avait dû abandonner le marin pour avoir dessiné un strip sur l'avortement...

 

 

Popeye

Jon Lekbowsky, CC BY-SA 2.0

 

 

Olive, la compagne du  marin, est devenue une habituée du Home Shopping Network, et a acquis Baby Brutus, une poupée mécanique. Quand Popeye insiste pour qu'elle se débarrasse du bébé, deux prêtres se méprennent et croient qu'il s'agit d'un véritable enfant. Ils s'imaginent donc que Olive est sur le point d'avorter...

 

Pour cette petite allégorie humoristique, l'agence de presse King Feature Syndicate pour qui dessinait Bobby London l'avait alors licencié. Seul un journal avait osé publier le strip... Maintenant récupéré par l'éditeur. « But wait… that's not all ! » ajoute Dean Mullaney sur le site de le site de Library of American Comics.

 

En effet, pour honorer son contrat, Bobby avait été contraint de produire six semaines de trip en plus des trois censurés. Ces derniers avaient également été rejetés… Bobby London n'a pas manqué de les envoyer à American Comics qui s'est donc hâté de les ajouter à son édition qui sortira en octobre prochain.

 

C'est donc neuf semaines de strips inédits qui seront publiés dans ce second volume, 22 ans plus tard.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.