Comment les ventes d'Astérix ont sauvé le monde de la BD en 2013

Clément Solym - 29.01.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - comics manga - bande dessinée - marché BD


Dans un marché du livre qui accuse un recul de 2,9 % sur l'année, GfK considère que la bande dessinée résiste et en 2013 progresse de 1,4 %, bien que les achats soient moins nombreux – en diminution de 0,9 %. Pourtant, ce sont 36 millions d'albums qui ont été vendus avec 417 millions € de chiffre d'affaires. Une histoire de Gaulois qui résiste à l'envahisseur ?

 

 

Librairie Aaapoum Bapoum, rue Serpente - Paris

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

2013, ce fut l'année d'Astérix chez les Pictes, dont 1,6 million d'exemplaires furent écoulés durant l'année, pour un total de près de 2,8 millions constaté en juin 2014. Succès absolu pour les éditions Albert Réné, propriété du groupe Hachette Livre. Avec 5500 ouvrages produits en 2013 soit 400 de moins qu'en 2012, le secteur a accusé un retrait global.

 

Selon Sébastien Rouault, responsable du livre chez GfK, c'est la distribution qui a surtout profité de l'effet Astérix. « L'ensemble Librairies niveau 2 + Internet, qui comprend notamment les librairies spécialisées en Bande dessinée, est également en forte croissance valeur (+7,8 %). Les librairies de 1er niveau, les Grandes Librairies, enregistrent une hausse de +0,4 %. En revanche, la récente fermeture d'une grande enseigne pénalise la performance des spécialistes culture, en recul de -3,7 % en 2013. »

 

Cette logique de best-sellerisation était constatée par le cabinet KPMG, détaillant l'évolution du marché. La rentabilité du secteur BD était parvenue à 13,8 % en 2013, contre 4,9 % en 2010, principalement poussée par les gros succès et les grands titres. 

 

 

 

 

Le reste du secteur, en revanche, a été compliqué pour le manga : avec - 8,5 % de chiffre d'affaires au global, on constate tout de même que le segment du seinen reste en croissance. Avec + 2 %, ces parutions qui ciblent avant tout un public adolescent et adulte ont profité de plusieurs nouveautés au cours de l'année 2013.

 

King's game de Nobuaki Kanazawa et Hitori Renda, chez Ki-Oon, et L'attaque des Titans de Hajime Isayama chez Pika, comptent parmi les 2 titres présents dans le top 10 des ventes.

 

Reste que, du côté des comics, tout va bien : le genre anglo-saxon poursuit sur sa lancée. Virginie Thibierge, market manager livre, considère tout particulièrement la réussite de The Walking Dead, de Robert Kirkman. Publiée chez Delcourt, cette série enregistre 520.000 exemplaires vendus en 2013. Globalement, ce secteur affiche une croissance de 14,5 %.