Le marché du manga en recul au Japon sur 2012

Nicolas Gary - 05.02.2013

Manga/BD/comics - Univers Manga - ventes de manga - recul - Shueisha


Pour la première fois depuis 2009, le volume de ventes de manga au Japon accuse un recul de 1,5 %, sur l'année 2012, explique le cabinet de recherche Oricon. 2009, c'est l'année première à partir de laquelle les ventes ont été recensées par la société. Reste que la Shueisha est toujours en tête parmi les éditeurs.

 

 

 

 

Avec 267,5 milliards de yens en ventes cumulées, le marché plonge de 1,5 %, par rapport à l'année 2011 - un montant de 2,12 milliards € tout de même. Mais cette baisse des ventes, depuis les premières statistiques qui examinent le marché font tout de même grincer des dents.

 

Sur 2009, on enregistrait 270,31 milliards de yens, 270,67 milliards de yens pour 2010 et 271,71 milliards de yens en 2011. Mais la firme Oricon montre que le marché du livre a plus globalement chuté, avec 5,4 % de recul passant de 1112 milliards en 2011 contre 1052,8 milliards en 2012. 

 

Et pour le monde du livre, c'est en revanche la troisième année de diminution des ventes.

 

Pour la deuxième année consécutive, c'est la Shueisha qui domine le marché, avec 14,5 % de parts de marchés sur les livres vendus, 178,21 millions de titres. Une diminution de 0,2 % toutefois, par rapport à 2011. La Kodansha a augmenté de 0,1 % ses parts de marché, stabilisé à 10,8 % et la Shogakukan complète le trio de tête avec 7,9 % de PdM, en hausse de 0,5 %.