Le Pentagone s'inspire du SHIELD avec des porte-avions volants

Antoine Oury - 12.11.2014

Manga/BD/comics - Comics - porte-avions SHIELD - Héliporteur DARPA - Pentagone armée américaine


Nick Fury est un peu plus de mauvais poil que d'habitude : les plans de l'Héliporteur, imposant vaisseau mère de l'organisation non gouvernementale, auraient été volés au profit d'un service américain... La DARPA, Defense Advanced Research Projects Agency, filiale du Pentagone consacrée à la recherche et au développement, envisage en effet d'expérimenter ce modèle de porte-avion volant.

 


L'Héliporteur N°64, dans le film Avengers

 

 

La DARPA a publié ce dimanche un appel d'offres pour une expérimentation sérieuse autour d'un modèle volant de porte-avions, capables de prendre en charge des unités volantes. « Nous cherchons un moyen de rendre les unités volantes mobiles plus effectives, et une des idées les plus intéressantes est de permettre aux appareils volants de grande taille, avec quelques modifications, de devenir “des porte-avions dans le ciel” », explique Dan Patt, responsable des projets à la DARPA.

 

Dans les années 1930, l'US Navy avait conçu deux zeppelins à même de transporter et de lancer des appareils volants de petite taille, autrement dit des avions, mais les deux plateformes, l'USS Akron et l'USS Macon, avaient été démantelées. Leur poids était devenu trop important pour un vol en toute sécurité, tout comme la volatilité de l'hélium.

 

Toutefois, le projet reviendrait au goût du jour, avec l'usage des technologies modernes. Si le SHIELD est affilié aux Nations Unies, la DARPA est bien une filiale du Pentagone : ces nouveaux appareils pourraient être utilisés dans le cadre de frappes aériennes, que l'on imagine alors plus nourries, ou de déploiements de drones...

 

 

L'Héliporteur du SHIELD, version comics

 

(via Comic Book)