Le Petit Nicolas passe ses vacances à Paris, Mairie du IVe

Antoine Oury - 19.06.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Sempé - Le Petit Nicolas - exposition


Il s'agit de la comédie de l'été, et la promo a d'ores et déjà commencée : Les Vacances du Petit Nicolas, sortie le 9 juillet prochain, s'est invité en avant-première à la mairie du IVe arrondissement pour une exposition. La collaboration entre Sempé et Goscinny, débutée en 1954 et s'étendant sur plus d'une décennie, représente aujourd'hui près de 15 millions d'exemplaires vendus dans le monde, en 40 langues différentes.

 

Sempé - Expo Petit Nicolas - Mairie du IVe, Paris
Sempé

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

La rédaction de Moustique, magazine hebdomadaire belge créé en 1924 et toujours publié, fait se rencontrer René Goscinny et Jean-Jacques Sempé en 1952. Autour d'une bouteille de vin ? Peut-être, mais on raconte que c'est de là que vient le graphisme de l'espiègle écolier... Goscinny, intéressé, propose très vite à son confrère dessinateur d'écrire les aventures du personnage.

 

« Goscinny arriva avec un texte dans lequel un enfant, Nicolas, racontait sa vie avec ses copains, qui avaient tous des noms bizarres : Rufus, Alceste, Maixent, Agnan, Clotaire… Le surveillant général était surnommé le Bouillon. C'était parti : René avait trouvé la formule », explique Jean-Jacques Sempé. Les histoires seront publiées dès le 29 mars 1959 dans Sud-Ouest Dimanche, avant de rejoindre bientôt les pages Pilote.

 

Devant le succès rencontré, toute la bande du Petit Nicolas prend la tangente dans des livres, rassemblant plusieurs histoires et publiés chez Denoël ou Gallimard. Même si l'univers du personnage est clairement marqué par un aspect vieille France années 1950, la popularité du personnage n'a pas chuté avec le temps, s'étendant même au-delà de l'Hexagone. 

 


Expo Petit Nicolas - Mairie du IVe, Paris

Goscinny par Sempé, à la Mairie du IVe arrondissement (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

  

Un premier long-métrage, simplement titré Le Petit Nicolas, a vu le jour en 2009, déjà réalisé par Laurent Tirard, pour 5.600.000 entrées. IMAV Éditions, qui gère les publications des ouvrages, mais aussi la vente des licences d'exploitation télé et cinéma, n'a pas hésité à signer pour une suite, et le retour d'une bonne partie de l'équipe du premier film. 

A l'occasion de la sortie du film Les vacances du Petit Nicolas, la Mairie du 4e accueille une exposition sur le travail de Goscinny et Sempé. Cette exposition met en scène l'histoire du Petit Nicolas et retrace sa carrière cinématographique. 

On découvre, dans cette exposition aux couleurs des vacances, 80 dessins de Sempé légendés des textes de Goscinny, qui prennent place entre les cabines de plage et les transats. La plage est là, sous nos yeux, sous les pavés ! 
Les auteurs, grâce à des photos issues de leurs archives, nous parlent de leurs vacances, évoquent leurs souvenirs et leur enfance. Le temps d'une promenade, on navigue entre embruns et légèreté ! Les textes de Goscinny et les dessins de Sempé dialoguent avec le scénario, le story-board et des extraits du film. 

 

La première bande-annonce est sortie en février dernier, avec une atmosphère très détendue, et des acteurs bien dans leurs rôles. Mathéo Boisselier, Valérie Lemercier et Kad Merad campent la petite famille, alors que l'année scolaire s'achève et que les vacances vont débuter. Cette année, c'est décidé, c'est le papa de Nicolas qui choisit où la famille passera ses vacances d'été! Et à sa grande surprise, ni sa femme ni son fils ne le contredisent. Quoique la mère et le fils ont décidé d'aller en Bretagne chez la mamie.

 

Et pour accompagner le film, nombre d'ouvrages font leur apparition en librairie, sans compter la collaboration de la Monnaie de Paris pour des « médailles-galets » (vacances obligent), les produits dérivés ou encore la série animée (104 épisodes à ce jour).

 

Et bien entendu l'exposition à la mairie du IVe, qui permettra de découvrir quelques planches, de s'arrêter pour une histoire, bercé par les transats, ou encore d'apprécier quelques extraits des films.