Le problème du mariage gay, c'est quand il promeut la polygamie

Clément Solym - 11.01.2012

Manga/BD/comics - Comics - Archie - mariage - chrétiens


La BD Archie en aura parcouru du chemin, durant 70 années d'édition. Un chemin qui a même abouti la semaine passée à la publication de l'exemplaire où enfin, le mariage homo de l'un de ses protagonistes survenait... Homo ? Oui, et forcément, aux États-Unis, un tel événement, pour magnifique qu'il soit, n'est pas passé inaperçu...

 

C'est un journal d'obédience chrétienne qui se lamente donc de ce que la culture populaire du pays est donc saccagée. Archi, Betty, Veronica, tous ces personnages étaient jusqu'à présent sains - de corps et d'esprit ? - mais le loup est entré dans la bergerie. Et promouvoir le mariage gay, c'est tout simplement impensable.

 

 

Pourtant, c'est une noble cause qui se dessine : Clay Walker, le marié, est un soldat blessé durant la guerre en Irak. Et c'est avec Kevin Keller qu'il se marie. Leur rencontre s'est déroulée dans un hôpital, alors que Clay était en convalescence... L'histoire serait donc magnifique si les personnages étaient hétéros. 

 

Voire peut-être hétéros et bien blancs ? Eh oui, c'est que Clay est métis...

 

Bref : le média ne s'arrête cependant pas en si bon chemin : « En 2010, la série Archie avait également marié Veronica et Betty dans un univers parallèle - introduisant donc l'idée de polygamie dans l'esprit des lecteurs. » 

 

Premier écueil. Mais on peut faire mieux : « Bien sûr, Archie Comics ne débattra pas avec honnêteté des graves dangers physiques et mentaux de la sexualité gay, telle que la présente la documentation de la National Association for Research and Therapy of Homosexuality (NARTH). » 

 

Ce mariage gay est prévu depuis la mi-septembre, et résonnait la publication du titre résonnait six mois après la promulgation par les législateurs de New York, qui ont décidé de légaliser le mariage homo. Près de 823 cérémonies étaient attendues dans l'État, le 24 juillet dernier, premier jour de l'entrée en vigueur de la loi...

 

C'est une grande première en 69 ans d'existence de la série qui se déroule dans le lycée de Riverdale. Dan Parent, l'auteur de Veronica a expliqué : « Nous essayons de refléter la société et nous essayons de montrer que Riverdale est un lieu de diversité. »

 

Alors là, deux réponses possibles : soit ce magazine n'est pas capable de se réjouir du bonheur d'autrui. Soit ils sont stupides au dernier stade. Lecteur, on te laisse trancher...