Le réseau BD Fugue lance sa librairie en ligne

Clément Solym - 17.09.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - réseau - bd - fugue


Le réseau de librairies indépendantes spécialisées dans la BD (y compris manga et comics) BD Fugue a annoncé la création d'une librairie en ligne.

En se rendant sur le site de BD Fugue, on pourra commander des BD parmi les 30 000 titres du catalogue avec 5 % de réduction sur le prix et la livraison gratuite à partir de 39 € d'achat. Le libraire assure que le plus grand soin sera apporté aux BD afin qu'elles ne soient pas abîmées durant le transport (papier bulle et colis au format adapté).


Thomas Jacquart, l’un des responsables du site explique dans un communiqué : « La bande dessinée est un livre fragile et l’amateur a souvent une mentalité de collectionneur. Il est très important pour lui que les ouvrages arrivent dans un état irréprochable ».

BD Fugue espère faire la différence avec de gros concurrents comme Amazon ou la Fnac grâce à son expertise de la BD et son catalogue très étoffé. Il mise aussi sur les recommandations (manuelles et non selon un algorithme) des libraires de son réseau (6 libraires : Nice, Bordeaux, Grenoble, Lille, Besançon et Annecy).

Le design du site est épuré pour faire la part belle aux couvertures des ouvrages. On trouvera aussi un petit agenda des rendez-vous dédicaces dans les 6 BD Fugue, une liste des meilleures ventes, et une liste des titres à paraître. Il sera possible de faire une recherche par genre, par thèmes, ou en utilisant plusieurs critères (titre, auteur, éditeur, ISBN, coup de coeur, type de récit, disponibilité).

Le coût d'investissement pour lancer cette boutique en ligne serait à peu près le même que celui d'une boutique physique a déclaré Thomas Jacquart à nos confrères de Livres Hebdo (article sous abonnement uniquement). Un constat que faisait avec nous la librairie Stanislas La Sorbonne, située à Nancy, estimant que la vente en ligne de livres était véritablement un gouffre financier, que seuls les groupes un peu solides pouvaient se permettre.

Enfin le libraire ambitionne de réaliser 1 million d'euros de chiffre d'affaires dès la première année.