Le rose vous va si bien : Barbara Cartland était une Lady Gaga de l'écriture

Florent D. - 07.10.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Barbara Cartland hommage - Le rose vous va si bien - romance eau de rose


C’est l’histoire de Barbara Cartland, comme on ne l’a jamais racontée. Morte presque centenaire, cette auteure britannique – exubérante, même selon les critères locaux – est aujourd’hui revisitée en BD. Attention les yeux, c’est rose...

 

 

 

Chez Casterman même pas peur : Le rose vous va si bien, d’Eva Rollin et Véronique Grisseaux est une petite bombe nucléaire d’humour, de folie pas toujours douce, et de conflits familiaux. 

 

Comté du Lancashire, hiver 1853. La jeune, gracieuse et orpheline Mathilda pousse la porte du manoir de Lockwood où elle est engagée comme gouvernante pour l’abominable Sarah, la fille du comte Edward de Kenston. Lui qui est si charmant ! Et son frère tellement inquiétant... Mais qui est donc cette mystérieuse femme en rose à l’énergie folle qui semble connaître Mathilda si intimement ? 

 

 

Mais la BD joue également sur une mise en abyme où l’auteure, Barbara Cartland, intervient régulièrement pour ponctuer le récit qu’elle est justement en train d’écrire. Ces personnages sont avant tout le fruit de son imagination, et ils sont propulsés dans l’imaginaire de l’excentrique romancière. Avec du rose bonbon au point d’attraper des caries. 

 

« Barbara Cartland était une sorte de Lady Gaga de l’écriture. Recluse dans sa chambre à baldaquin, allongée sur ses divans recouverts de soie pastel, elle dictait ses ouvrages (le rythme soutenu de ses six secrétaires portera le nombre de ses livres à deux par mois) et donnait des interviews en posant avec son fidèle pékinois Twi-Twi », expliquent les auteurs. 

 

Depuis le journalisme de mode à ses nombreux maris, elle était fascinée par la moto, l’avion, la vitesse... Si l’expression n’a pas vraiment d’origine précise, c’est certainement à elle qu’elle doit ses lettres de noblesse : les romans à l’eau de rose...

 

Experte autoproclamée de la romance, ses éditeurs ont estimé qu’elle avait fait paraître 724 titres, dont le total des ventes dépasserait le milliard d’exemplaires. L’histoire so british racontée dans cette BD rend tout à la fois hommage à son talent de conteuse, et son foisonnement. 

 

C’est doux, c’est bon, et, si c’est rose, c’est pour la bonne cause. On déguste sans problème !

 


Pour approfondir

Editeur : Casterman
Genre : bandes dessinees...
Total pages : 118
Traducteur :
ISBN : 9782203084995

Le rose vous va si bien

de Véronique Grisseaux

La truculente mise en abyme de l'oeuvre de la reine du roman à l'eau de rose : Barbara Cartland.

J'achète ce livre grand format à 16 €

J'achète ce livre numérique à 10.99 €