Le studio de Grand Theft Auto devient éditeur de comics

Antoine Oury - 20.11.2014

Manga/BD/comics - Comics - comics Take-Two Interactive - Rockstar Games GTA - Nuit des Morts-Vivants


En 1998, la société de développement, d'édition et de distribution de jeux vidéo Take-Two Interactive rachetait BMG Interactive, et, par la même occasion, Rockstar Games. Quelques années plus tard, à force de qualité graphique et de scandales, la série Grand Theft Auto allait devenir l'une des franchises vidéoludiques les plus célèbres du monde. Take-Two se tourne à présent vers l'édition de comics.

 


Grand Theft Auto IV ad

Publicité pour Grand Theft Auto IV, à New York, en 2007

(Marcin Wichary, CC BY 2.0)

 

 

Comme en témoigne l'affiche ci-dessus, le style comics n'est pas totalement étranger à la firme, puisqu'elle l'a adopté pour sa franchise phare, Grand Theft Auto. Néanmoins, l'éditeur de jeux vidéo cherche visiblement à se diversifier : si les revenus de l'éditeur, en 2013, atteignent les 1,2 milliard $, les pertes se chiffrent, la même année, à 29 millions $. Si les franchises, notamment en matière de jeux de sports, assurent des revenus solides et récurrents, le développement des jeux reste gourmand en ressources.

 

Double Take sera donc la nouvelle filiale de Take-Two Interactive, entièrement dédiée à l'édition de comics, sous la direction de Bill Jemas, ancien vice-président de Marvel Comics au début des années 2000. 

 

Profitant de l'engouement Walking Dead, mais aussi du fait que le film culte de George Romero, La Nuit des Morts-Vivants, soit prématurément tombé dans le domaine public, Double Take propose trois séries qui vont reprendre des personnages du film, tout en leur faisant vivre des aventures horrifiques originales : Rise, Soul et Insurrection développeront l'univers de la survie contre les zombies.

 

 

 

 

 

Deux autres titres ont depuis été ajoutés à la page Facebook de Double Take, Spring et Home, sans précision sur les scénarios des ouvrages. A priori, Take-Two envisage, pour commencer, une distribution numérique sur ComiXology et Madefire, avant d'espérer une publication au format imprimé, probablement financée via des financements participatifs.

 

Ces premières opérations seront lancées d'ici janvier prochain. Bill Jemas explique toutefois que les posts sur les réseaux sociaux serviront également pour tâter le terrain. Si l'attente n'est pas au rendez-vous, la filiale pourrait changer ses plans avec d'autres projets. Parmi les autres titres attendus, Jemas a promis du super-héros, ce qui n'est pas vraiment une surprise.

 

À voir, également, si Take-Two en profitera pour étendre les exploitations de ses licences, comme Borderlands ou Duke Nukem.

 

 

Le studio de Grand Theft Auto devient éditeur de comics, par Arthur Poidevin

Par Arthur Poidevin, du CESAN (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)