Les auteurs au coeur de l'université d'été de la BD

Clément Solym - 02.06.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - auteur - université - bande


L'université d'été du musée de la bande dessinée, qui se déroulera du 6 au 87 juillet, a cette année décidé de prendre pour thématique principale les créateurs. L'auteur à l'honneur, ou « Celui par qui l’histoire commence », sera au cœur des débats.
La concurrence vigoureuse entre les éditeurs et les exigences du marché poussent les talents à rivaliser d’ingéniosité pour séduire les responsables en charge des nouvelles collections. Quels moyens d’expression pour se faire connaître des éditeurs ? Comment développer son univers ? Synopsis, pitch, ébauches graphiques…

Comment présenter au mieux son projet et en valoriser le contenu et le graphisme ? Les auteurs doivent-ils être résolument originaux, inventer de nouvelles formes ou au contraire s’inscrire dans une politique éditoriale ? Peuvent-ils prendre en main leur destin à travers de nouvelles structures d’édition ou en inventant de nouvelles formes de relations avec les lecteurs ? Quid de l’autoédition, de la place de la technologie dans la création, de la diffusion dans ce contexte ? L’utilisation du blog comme support de communication ?

Des questions qui conduisent à s’interroger sur les différentes facettes de la création contemporaine et sur le rapport entre l’auteur et l’éditeur. Ces sujets feront l’objet de conférences pour introduire les débats (paysage éditorial, tendances…), de tables rondes pour échanger et s’informer (statuts, édition numérique…), d’ateliers pour étoffer son savoir-faire (adapter sa bande dessinée, créer sa maison d’édition…) et de séances de présentation de projets en présence des directeurs de collection des principales maisons d’édition.
Vaste programme, qui ne manquera pas de faire écho aux derniers propos de Kris, portant sur la rémunération des auteurs de BD, qui expliquait récemment que la rémunéraiton aujourd'hui est bien moins intéressante qu'elle ne l'était voilà 10 ans, quand il a commencé à travailler. (notre actualitté)


On peut retrouver les programmes, sur ActuaBD, qui appréhende avec prudence cette manifestation : « Comme chaque année, on a du mal à décrypter quelles sont les intentions de cette université d’été dont les programmateurs restent semble-t-il dans la circonspection, comme si cette institution qu’est la Cité de la Bande dessinée préférait ne pas choisir son camp, plutôt que de jouer un rôle moteur dans les mutations qui s’opèrent aujourd’hui. »