Les blondes, tome 10 : Ça se fête, dans la joie et l'humour

Clément Solym - 26.04.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - blondes - 10 - fêter


Les Blondes.Les pauvres... Voilà dix tomes maintenant qu'elles s'en prennent plein les dents pour pas un rond. Et la sortie du nouvel épisode de leurs frasques ne va sûrement pas arranger les choses.

Grande difficulté avec ce type d'ouvrage : ne pas lasser le lectorat. Mais il suffit de découvrir le regard béat de notre hôtesse Vanessa pour comprendre que là encore, ça va être rock and roll.

Ce qui est toujours aussi appréciable, c'est que si l'on flirte régulièrement avec un racisme anti-blonde cinglant, ce n'est jamais fait qu'avec humour : on taquine, on échauffe, on rigole, mais jamais vulgairement. Bien sûr, attaquer sur le physique, c'est facile, mais en l'occurrence, on se prend au jeu une fois de plus.

Les gags sont plus rocambolesques les uns que les autres. Les chutes se succèdent pour créer des situations vraiment... non, c'est pas possible, elles peuvent pas être vraiment comme ça... Bien sûr, cela reste des blagues potaches, mais ça vaut bien Les Sales blagues de Vuillemin, et le dessin offre une plastique généreuse qui compense largement les frasques guignolesques de nos blondes.


On vous encourage à découvrir celui de la page 32, sur la SNCF, qui n'a pas manqué de nous faire hurler de rire. Quant au match de "hoquet", on nage dans le grand n'importe quoi. Certaines fulgurances de Vanessa laissent même pantois, tant il faut être une blonde hors norme pour parvenir à en dire de pareilles.

Voilà bien le petit titre sympatoche comme tout, que l'on peut offrir les yeux fermés (ouvrez-les tout de même en grand pour ne rien en rater...)

Les blondes, tome 10, publié chez Soleil, par Gaby et Dzack, pour 9,95 €.