Les Cavaliers de l'Apocadispe en animation, “pour un monde plus idiot”

Nicolas Gary - 09.02.2019

Manga/BD/comics - Univers BD - cavaliers apocadispe Libon - série animation dessin - gamins malchance aventures


Depuis 2008 que le Journal de Spirou accueille dans ses pages les aventures de ces joyeux trublions, Les Cavaliers de l’Apocadispe de Libon font des merveilles. Trois gamins en mal d’aventures, qui versent dans les bêtises apocalyptiques. Divin, naïf et hilarant. Et dix ans après leur première apparition, enfin il y eut l'album.


 

Le public les découvrit en librairie en août 2018, dans la collection Dupuis jeunesse : les trois sales gosses n’avaient pas fini de faire rigoler. Sans peur, sauf l’un des trois (qui ne s’appelle, non, non, pas du tout Gibraltar) et sans reproche, toujours à l'exception de ce même troisième (pas de calembour, ici, enfin…), leur vocation dans l’univers c’est de s’amuser.

Quelle tristesse des enfants qui ne pensent qu’à jouer et pas du tout à construire l’avenir de la start-up nation. Leur imagination à toute épreuve les met à l’abri de l’ennui profond, mais certainement pas des mésaventures les plus imprévisibles. Dont ils se sortent souvent sans bosse. 

« Aucun commun des mortels ne survivrait longtemps dans les aventures des cavaliers de l’apocadispe qui se prennent régulièrement des gamelles mémorables », indique l’éditeur. Et pour dire vrai, ActuaLitté le suivait avec allégresse dans son idée : la BD faisait partie de nos coups de cœur de la rentrée 2018. 
 
Retenus en sélection officielle du festival de la BD d’Angoulême, Les Cavaliers n’ont pas eu les hommages qui leur étaient dus — mais on y travaille, les jurés des prix qui ne les ont pas retenus recevront prochainement une tête de thon tranchée, bien plus sanguinolente que le cheval…  

Libon, de son côté, se fait plaisir, et vient de livrer une petite vidéo vidéo d’animation, inspirée de l’univers des Cavaliers.
 


Ça ne dure qu’une petite minute trente à peine, c’est bien trop court, mais c’est un bon teasing, parfait pour imprégner l’heureux qui n’a pas encore eu le plaisir de devenir idiot à leur contact, de leur univers. Des saynètes compilées, avec musique d’ambiance qui fait peur… On adore.
 


Un peu plus ? D'accord, et même, avec plaisir !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.