Les Chevaliers du Zodiaque reviennent en force !

Clément Solym - 21.06.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Chevaliers - Zodiaque - Saint


Les Chevaliers du Zodiaque est l'une des séries qui ont contribué à populariser le manga en France. Peut-être même celle qui a généré les premiers otaku français. Peu de séries ont obtenu un tel plébiscite de la population de l'hexagone. Seuls Dragon Ball Z et Naruto semblent être du même niveau.

Et c'est avec un grand plaisir que l'on a appris que la maison d'édition Kurokawa avait décidé d'éditer Saint Seya « The Lost Canvas », la légende d'Hadès . Mis à part l'histoire principale avec Shun, Shiryû, Ikky, Seiya, Hyôga, et tous les autres, Masami Kurumada a créé deux autres séries des Chevaliers du Zodiaque. Saint Seya « épisode G » avec la collaboration de Megumu Okada pour les dessins et puis Saint Seya « The Lost Canvas » avec l'aide d'une jeune et talentueuse mangaka, pour les dessins une fois encore, Shiori Teshirogi.

La série est encore en cours de publication au Japon. À l'heure actuelle, elle compte 7 tomes et est prépubliée dans le magazine Weekly Shônen Champion. Eh oui, on ne change pas une équipe qui gagne puisque c'est dans Weekly Shônen Jump que les toutes premières planches de Saint Seya avaient fait leur apparition dans les années 80.

En France, on pourra se ruer dans nos librairies à partir du 26 avril (autrement dit jeudi prochain) pour découvrir les tomes 1 et 2 de cette série plus que prometteuse. Et si vous avez une librairie Album près de chez vous et que vous êtes assez rapide vous aurez même droit à un album collector avec un ex-libris. Pour en savoir plus consultez le blog de Kurokawa.

Saint Seya « The Lost Canvas » se déroule au XVIIe siècle, c'est à dire bien avant la série que nous connaissons et bien avant son préquel Saint Seya « épisode G ». Allez, comme vous avez été sages voici le résumé du tome 1 par l'éditeur :

« Tenma et Alone sont deux orphelins vivant au 17ème siècle. Bons amis, ils se sont toujours entraidés. Un jour, Tenma est remarqué par Dôko, le Chevalier d’Or de la Balance, qui note en Tenma un pouvoir latent formidable. Il décide de l’emmener en Grèce où il subira un entraînement pour devenir Chevalier de Bronze, protecteur de la Déesse Athéna. Tenma, loin d’être au bout de ses surprises, va apprendre que la réincarnation d’Athéna, n’est autre que Sasha, une jeune orpheline qui avait été élevée avec Alone et lui. Pendant que Tenma poursuit son entraînement, Alone est approché par une mystérieuse jeune fille, Pandorre, qui voit en lui le récipiendaire humain idéal, pour permettre la réincarnation d’Hadès, le Dieu des enfers… ».

Bien évidemment, nous vous en reparlerons d'ici peu... Enfin un petit cadeau bonus pour patienter pendant les quelques jours qu'il vous reste avant la sortie, Kurokawa vous propose de découvrir sur son excellent blog un billet très intéressant sur la conception du logo français de Saint Seya « The Lost Canvas ». Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'agit d'une opération délicate et assez complexe.