Les dessinateurs canadiens exigent des subventions

Clément Solym - 16.07.2012

Manga/BD/comics - Comics - beaton - comic con - jonhston


Non éligibles aux subventions du "Conseil des Arts du Canada", les dessinateurs de comics en série et leurs éditeurs reçoivent le soutient d'une association canadienne pour être intégrés dans ce système d'aides et de prix littéraires.

 

 

Untitled

 

 

Du 12 au 15 juillet, s'est tenue à San Diego la convention internationale Comic-Con. L'ouverture du Festival a été l'occasion d'une rencontre entre deux générations de dessinateurs canadiens de bande dessinée humoristique (cartoonist), Kate Beaton (29 ans) et Lynn Johnston (65 ans). Ils se sont ainsi retrouvés autour d'une discussion sur le métier des dessinateurs de comics en série.

 

Parallèlement, The Association of Canadian Editorial Cartoonists à l'espoir de faire tomber des prix et un peu d'argent dans les poches des artistes comme Beaton et Johnston. Le groupe soumet d'ailleurs une pétition au « Conseil des Arts du Canada » pour rendre éligible les dessinateurs et les éditeurs de bande dessinée à leurs subventions ainsi qu'aux Governor General's Literary Awards (les romans graphiques sont déjà admissibles au financement, mais sont exclus des prix du Governor General).

 

La pétition stipule que « compte tenu de la qualité artistique de la bande dessinée canadienne, son importance culturelle, son rôle central dans la compréhension de la société canadienne et de l'histoire », elle-même « attractive pour les lecteurs de tous âges, il devient évident que le « Conseil du Canada » peut et devrait appuyer le travail des dessinateurs et celle des éditeurs intéressés par la publication de leur travail ».

 

The Association of Canadian Editorial Cartoonists semble plutôt bien positionnée, avec l'aide de ses membres, d'après Quill & Quire pour faire pression en faveur d'un tel changement dans la politique du « Conseil du Canada ». À suivre, donc. (via Quill & Quire)

 

 

La pétition