Les données de 500 millions de clients des hôtels Marriott dérobées

Nicolas Gary - 01.12.2018

Manga/BD/comics - Comics - données personnelles voler - hôtel comics festival - Marriott international données


Là, c’est la grosse boulette : le Marriott International, hôtels prisés des professionnels et visiteurs qui se rendent à la Comic Con de San Diego, entre autres, vient de voir soin système de réservation piraté. Les données personnelles de quelque 500 millions de personnes ayant séjourné dans la chaîne depuis 2014 ont été dérobées.


Computer Data Hacker
blogtrepreneur, CC BY 2.0
 

La chaîne hôtelière Marriott International gère quelque 6500 établissements, mais seul le système de sa filiale Starwood a été attaqué, indique l’entreprise. Ce qui implique 1200 hôtels, parmi lesquels un grand nombre populaire auprès des fans de convention de comics, à travers le monde.

Les données ont été volées le 19 novembre, après que les serveurs du  Starwood Reservations System ont été attaqués. Toute personne ayant résidé dans ces hôtels est concernée, ce qui provoque une fameuse panique. 

Les données personnelles ne contiennent manifestement pas d’éléments bancaires, mais on y retrouve l’adresse électronique ou encore le numéro de téléphone. La société assure que le système de cryptage Advanced Encryption Standard utilisé pour les paiements garantit une certaine sécurité. 

Elle n’est toutefois pas en mesure d’exclure que la double vérification nécessaire pour les règlements ait été totalement protégée. 

Les clients ont tous été avertis, et un site internet a été mis en place pour apporter des informations.


via Comics beat


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.