Les Lapins crétins arrivent chez Titeuf : Glénat et Ubisoft, même pas mal !

Nicolas Gary - 31.01.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - Glénat Ubisoft albums - bandes dessinées Ubisoft - Glémant


FIBD 2020 – La société vidéoludique Ubisoft s’associe avec l’éditeur de BD Glénat, pour transformer les succès de jeux vidéo en bande dessinée. Une annonce survenue à l’occasion du festival de la BD d’Angoulême… mais dont les premières bases étaient amplement posées.



 
La bande dessinée, chez Ubi, on aime : en 2009, le studio basé à Montreuil (banlieue parisienne) avait décidé de monter sa propre structure, Les Deux royaumes. Assassin’s Creed fut le premier des ouvrages sortis, avec Corbeyran au scénario et Djillali Defali pour le dessin. S’en étaient suivis des titres inspirés des univers de jeux comme Les Lapins crétins, ou Heroes of Might & Magic. Bien, bien. 
 

Pas de blague...


À cette époque, c’est principalement avec les maisons du groupe Media Participations que Ubisoft collaborera – Dargaud, Dupuis, Lombard. 

« À compter du 1er avril 2020, c’est à Glénat que sera confié le soin de publier et d’accompagner le développement en BD des propriétés d’Ubisoft », dévoile l’éditeur en cette radieuse matinée angoumoisine. Et d’évoquer une aventure qui « fera naître de nombreuses autres, où les personnages emblématiques des univers d’Ubisoft trouveront un nouvel espace d’expression au sein du catalogue éclectique de Glénat ». 

Et pour cause : les éditeurs envisagent de travailler à des licences qui iront du lectorat grand public aux ouvrages plus spécifiques, destinés à un public féminin. Ubisoft by Glénat commencera son chemin à compter de l’été 2020, avec Les Lapins crétins. Un album qui promet la compilation des meilleurs gags de ces hurluberlus à grandes oreilles — qui connurent un succès monstrueux sur la Wii, voilà quelques années maintenant.

Le titre sera suivi, la fin de la même année, du treizième volume de la série BD, centré cette fois autour d’un thème cher à Glénat : la gastronomie.



 
Rayman est un héros assez ancien, difficile d’envisager qu’il fasse l’objet d’un album – bien qu’en 2016, un album de 16 pages d’activités, équipé de 500 stickers avait fait son apparition… chez Glénat. 
 

Deux Royaumes s'éteignent


« Nos équipes se réjouissent de poursuivre le travail aux côtés d’un éditeur français animé par la même passion pour la création d’univers et de personnages mémorables », a déclaré John Parkes, le Directeur général d’Ubisoft France.

Quant aux Deux royaumes, la maison d’édition va s’arrêter, mais les équipes — qui ne planchaient pas que sur les BD — continueront de travailler avec Glénat sur les futurs albums. « Nous avons connu un immense succès avec Les Lapins Crétins, et plus d’un million d’exemplaires vendus en dix ans », explique-t-on à ActuaLitté.

Glénat se chargera désormais de la diffusion des titres de la maison.

Travailler avec Glénat répond maintenant à « un besoin d’aller plus loin avec les auteurs, en termes d’envergure, mais aussi de faire évoluer des personnages secondaires de certains jeux, en élaborant un background ». 

Avec, au menu, des Far Cry, Gods and Monsters et bien d'autres.


Dossier : Le festival de la BD d'Angoulême 2020, comme si vous y êtiez 


Commentaires
Glénat à gangréné l’accès au savoir et à la culture avec ces mangas à 2 balles. Il revient pourrir les librairies avec ces merdes du libéralisme sous protectorat du prix unique.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.